Emily Dickinson, A Quiet Passion de Terence Davies (2016)


Film écrit et réalisé par Terence Davies (2016)
Avec Cynthia Nixon, Jennifer Ehle, Duncan Duff, Keith Carradine...
A Quiet Passion revient sur la vie d'Emily Dickinson, de ses jeunes années au pensionnat, à sa mort, en passant par son parcours en tant que poétesse.
Film vu en avant-première dans le cadre du  Festival Univerciné Britannique à Nantes, Emily Dickinson, A Quiet Passion propose un subtil portrait, attachant et drôle, de l'une des plus grandes poétesses américaines. Le récit nous transporte dans une Nouvelle-Angleterre des années 1850, Emily est alors élève dans un pensionnat de jeunes filles de bonne famille, un lieu où elle commence à aiguiser de plus en plus sa rébellion envers les discours évangéliques qui y sont enseignés. Son père est alors forcé de la ramener chez elle, pour le plus grand bonheur de la sœur et du frère d'Emily. L'action du film sera alors majoritairement située dans la maison des Dickinson, ainsi que les extérieurs.

D'emblée, ce qui est marquant dans le film, c'est le ton employé, plein d'humour, de dialogues finement écrits, teintés d'un franc-parler dont on se délecte avec bonheur. Cynthia Nixon excelle dans ce rôle d'Emily qui paraît beaucoup plus enjouée que cette réputation qui a été faite d'elle comme étant quelqu'un qui vivait recluse, isolée du reste du monde. Le film décrit bien cette partie de sa vie où la mélancolie a pris le dessus sur sa nature joyeuse et joueuse. Cette prétendue folie a souvent à l'époque enfermé les femmes dans une case dont il était difficile de sortir. Un excellent livre revient sur ces femmes qui étaient mises à l'écart parce qu'elles faisaient partie des "Mauvaises Filles". C'est justement le titre de l'ouvrage de Véronique Blanchard et David Niget, sorti aux éditions Textuel.

Terence Davies signe ici un beau portrait de la poétesse Emily Dickinson, loin des biopics formatés et consensuels que l'on découvre régulièrement à l'affiche. A Quiet Passion sera justement sur nos écrans français dès le 3 mai prochain. Pour vous faire une idée, voici à suivre une bande-annonce :

Mauvaises Filles, Incorrigibles et rebelles de Véronique Blanchard et David Niget (Éditions Textuel, septembre 2016).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire