American Honey d'Andrea Arnold (2016)


Film écrit et réalisé par Andrea Arnold (2016).
Avec Sasha Lane, Shia LaBeouf, Riley Keough, McCaul Lombardi, Arielle Holmes, Crystal Ice, Veronica Ezell...
Star a des envies de liberté et d'indépendance. Après avoir laissé sa sœur et son frère à leur mère, elle décide de suivre Jake et sa bande, tous vendeurs de magazines en porte à porte. D'arnaques en soirées festives, elle va se lier trop facilement au jeune homme...
Avec American Honey, Andrea Arnold a laissé son Angleterre natale pour nous plonger au cœur d'une Amérique déchue, en proposant le portrait d'une jeunesse perdue et menée par ce qui fait tourner un pays capitaliste, contrôlé et régi par l'argent. Tout fédère autour de ce miel fructifiant et envoûtant, attirant encore plus les personnes dans le besoin, les plus pauvres et les plus paumés. Star représente cette classe sociale tout en symbolisant une jeunesse égarée et délaissée. Même les abonnements de magazines qu'ils doivent vendre leur paraissent complètement hors du temps et illusoire, ce qui les pousse aussi à certaines dérives, arnaques, sexe, vol... Finalement, ce qui entraîne cette petite bande sur les routes à la recherche d'argent n'est pas si éloigné que l'exode provoqué pendant la Grande Dépression des années 30, où la famille Joad du roman de John Steinbeck The Grapes of Wrath (Les Raisins de la Colère, 1940) a dû se lancer dans un périple vers l'Ouest pour tenter de trouver une vie meilleure.

Le film de la réalisatrice touche de nombreux points sensibles, qui marquent encore plus les esprits avec l'actualité américaine du moment. Que réserve l'avenir à cette jeunesse déjà bien désorientée ? Vulnérable, fragile, souvent trop idéaliste, celle-ci accumule des caractéristiques qui l'empêchent d'évoluer dans le bon sens. Star aspire à mieux, elle donne envie de croire en quelque chose de meilleur. Ce voyage en plein centre de l'Amérique nous révèle également des paysages qu'on aimerait imaginer uniquement touristiques. Ils renferment aussi un sentiment d'isolement et d'abandon du reste du pays. Comme un emprisonnement. Les quartiers riches et huppés accentuent encore plus cette idée malgré le fait que même son sein, cette soif du paraître dépasse l'entendement, avec par exemple cette troupe d'adolescentes prêtes à tout pour... ? American Honey est un film à voir, pour de bien nombreuses raisons. Il sort sur les écrans français dès le 8 février. En attendant, voici la bande-annonce.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire