[Premiers Plans] La Marcheuse de Naël Marandin (2015)


Film de Naël Marandin (2015).
Avec Qiu Lan, Yannick Choirat, Louise Chen...
Les vies d'une mère et sa fille basculent lorsqu'un soir, un inconnu, blessé, pénètre brusquement chez elles. Une ambiguïté va s'installer avec cet homme. Considéré comme une menace, il va aussi leur permettre d'effectuer un echange...
En référence aux marcheuses du quartier de Belleville, Naël Marandin s'est centré ici dans son premier long-métrage sur le portrait d'une clandestine chinoise vivant à Paris avec sa fille adolescente. En échange d'un lieu pour vivre, Linh s'occupe d'un vieux monsieur qui ne peut plus bouger de son lit. Afin de gagner de l'argent, elle se prostitue dans les rues du quartier de Belleville, sans que sa fille ne soit au courant.

Naël Marandin est aussi interprète pour Médecins du Monde. Il a appris le mandarin après avoir vécu plusieurs années en Chine. Il a réalisé ce film comme un engagement vis-à-vis de ces femmes qu'il a rencontrées et aidées lors de ses missions de Médecins du Monde. Comme il l'a énoncé lors de la conférence juste après la projection, "la prostitution ne définit par le personnage de Linh". Sa vie d'avant est aussi mise en valeur, les raisons qui  l'ont poussée à venir jusqu'en France, et le fait que cette activité est une nécessité pendant un temps donné.

Le récit raconte aussi l'histoire d'une relation mère-fille où naît aussi une ambiguïté suite à l'arrivée de cet intrus dans leur quotidien. Comme pour le film D'une pierre deux coups, le huis clos est mis en parallèle avec un extérieur qui vit, des rues qui bougent au gré d'une population continuellement en mouvement. Souvent en situation irrégulière, ces marcheuses sont toujours en mouvement pour se fondre dans la population. Le metteur en scène a aussi apporté un soin particulier au corps, et ce, dès la scène d'ouverture (moyennant des réactions assez vives de la part des plus jeunes). L'actrice principale était danseuse à l'Opéra de Pékin, lors de la conférence, elle a parlé de ce lien au corps entre son personnage et son passé de danseuse. Pour elle, la danse reste très proche de la comédie et a tenu très à cœur ce rôle pour cette raison.

La Marcheuse est un film qui met en valeur la détermination d'une femme, qui se  relève malgré toutes les embûches. Soutenu par un un bon casting et une mise en scène soignée, le film est à découvrir dès le 3 février prochain. À suivre la bande-annonce :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire