The Lobster d'Yorgos Lanthimos (2015)


Film d'Yorgos Lanthimos (2015)
Scénario d'Yorgos Lanthimos et Efthymis Filippou
Avec Colin Farrell, Ariane Labed, Olivia Colman, John C. Reilly, Ben Whishaw, Léa Seydoux, Rachel Weisz...
Dans un futur plus ou moins proche (ou dans un monde parallèle), les personnes célibataires et veuves se doivent de former à nouveau un couple, sous peine d'être transformées en l'animal de leur choix au bout de 45 jours de recherche infructueuse d'un partenaire...
L'univers complètement fou et plein d'imagination d'Yorgos Lanthimos est la preuve que le cinéma a encore énormément de choses à montrer et à inventer. The Lobster propose un récit ancré dans une société dystopique dont les codes sont remaniés et complètement chamboulés. Yorgos Lanthimos et Efthymis Filippou ont créé un monde où les lois imposent un mode de vie aux célibataires, dont l'issue se traduit soit par une transformation improbable en animal, soit par une désertion dans les bois alentours. À cette trame s'ajoutent de nombreux détails tous plus étranges que farfelus. Voire incongrus. Et réjouissants.

Les relations humaines sont malmenées, la notion de couple bousculée (les séquences pour convaincre qu'un individu ne peut pas rester seul sont à mourir de rire), les résidents de cet étonnant hôtel sont prêts à tout pour officialiser une nouvelle union. Moyennant là encore, des méthodes insensées. Cette ambiance si particulière ne retombe jamais, les scènes s'enchaînent même avec surprise. Le casting est excellent : de l'ex-danseuse Ariane Labed à Colin Farrell, méconnaissable avec sa moustache et sa bedaine. Drôle, troublant, fantastique, bizarre, insolite : nombreux sont les adjectifs pour décrire cet ovni. Certes, le voyage s'avère inhabituel, à mille lieux de toutes les productions ultra-formatées proposées sur grand écran, mais The Lobster offre un récit singulier et marquant dont certaines images reviennent à l'esprit quelques temps après la séance. Je suis à présent curieuse de découvrir les précédents longs-métrages du réalisateur grec...

3 commentaires:

  1. Je l'ai vu en festival. Pas mal le film, pour moi 7.5 sur 10

    RépondreSupprimer
  2. Je suis complètement d'accord avec toi et je trouve ton article très percutant !

    RépondreSupprimer