[bilan] Master of None d'Aziz Ansari et Alan Yang (2015)


Série TV d'Aziz Ansari et Alan Yang (2015-...)
Saison 1 de 10 épisodes (Netflix)
Avec Aziz Ansari, Noël Wells, Lena Waithe, Eric Wareheim...
À 30 ans, Dev est un acteur plein d'enthousiasme qui apparaît pour l'instant dans des spots publicitaires. Peu pressé d'avoir une vie fixe (boulot stable, vie maritale, voire parentale), il profite de tous les avantages culturels que propose la ville de New York. Il aime aussi disserter sur des sujets comme le couple, l'immigration, la vieillesse ou le féminisme...
Master of None est une nouvelle série proposée par la plateforme Netflix depuis le 6 novembre. Écrite par Aziz Ansari et Alan Yang (tous deux acteurs dans la série Parks and Recreation), la série propose une saison de dix épisodes dont le récit suit le quotidien d'une bande de jeunes New-Yorkais. Sur un ton enjoué, la série est surtout centrée sur le personnage de Dev, joué par Aziz. C'est drôle, touchant et les thématiques varient entre l'immigration, la vieillesse, la misogynie, la parentalité... D'un naturel peu pressé pour s'établir dans une vie bien rangée et équilibrée, Dev parle de son expérience en tant qu'enfant d'immigrés, né en Amérique, avec tendresse et reconnaissance envers ses parents (qui jouent d'ailleurs leur propre rôle dans l'épisode 2, Parents). Le couple et la notion de famille sont également au cœur du récit. L'épisode 9, Mornings, est une petite pépite de comédie romantique, simple et sincère, caractérisée par une unité de temps originale.

Chaque épisode est construit comme une mini-histoire indépendante du reste de la série, avec en plus le générique qui présente les crédits en début d'épisode. Le titre est aussi annoncé comme dans un recueil de nouvelles, le tout avec une bande originale finement choisie : de Jacques Dutronc à Father John Misty, en passant par Ananda Shankar (reprise de Jumpin' Jack Flash) et la musique de Twin Peaks. De nombreuses références sont également citées en cinéma, télévision... Certes, à défaut de paraître super innovante, Master of None est malgré tout une petite bulle de bonheur qui se regarde comme on mangerait une boîte de chocolats. Frais, attachants, addictifs, les épisodes sont trop rapidement regardés... La série ne devrait pas avoir de mal à être renouvelée pour une seconde saison.

► Ci-dessous vous retrouverez la bande-annonce sous-titrée en français, ainsi qu'une série de clichés de l'auteur-acteur. Sans chercher bien longtemps, j'ai été charmée par le choix des incroyables papiers peints utilisés pour ces photoshoots de différents photographes.

► Voici un article de /Film en lien avec l'épisode 4 de la série (Indians on TV) où Aziz Ansari parle de son audition (pour Transformers) quand il a refusé de lire son texte avec un accent indien.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire