The Last Man on Earth (Fox) / The Quiet Earth (Geoff Murphy, 1985)


La série The Last Man on Earth fait partie des nouveautés de cette année de la chaîne Fox. La saison 1 a commencé sa diffusion en mars dernier, et revient déjà pour une seconde saison dès le dimanche 27 septembre. L'acteur principal du show, Will Forte, en est également le créateur. Pour rappel, un virus a décimé la population de la planète, Phil Miller se retrouve seul dans la ville de Tucson. Il essaye de s'occuper comme il peut, il discute énormément avec ses ballons, l'ennui et la peur de ne jamais revoir un autre être humain le gagne. Il décide de se suicider. C'est à ce moment-là qu'il rencontre Carol...

L'ambiance drôle et décalée de ce monde post-apocalyptique est certainement l'une des principales qualités de la série tv (surtout dans les premiers épisodes), même si l'idée est loin d'être originale, la série emprunte des idées ou des références d'autres œuvres culturelles qui traitent de la même thématique. Je fus quand même surprise en regardant le long-métrage néo-zélandais de Geoff Murphy, The Quiet Earth (1985), que la scène d'ouverture du pilote de la série reprend des plans identiques du film. Le récit du film parle aussi d'un homme qui se retrouve seul, le reste du long-métrage est une version plus dramatique que le pitch de la série.

Pour revenir à la série, on retrouve ces mêmes scènes : le haut-parleur pour appeler une éventuelle âme qui vive (photo 1), le véhicule qui se balade dans le centre commercial (photo 2), le bric-à-brac récupéré (sans oublier le mannequin)(photo 3), le message sur la pancarte destiné à un éventuel individu qui passerait par là (photo 4), la grande maison (qui est dans les deux cas un bien meilleur choix que leur appartement pourri)(photo 5), les œuvres d'art récoltées (photo 6), l'alcool (photo 7), le billard où ici, Will Forte a eu l'idée de converser avec des ballons Wilson (merci au film Seul au monde)(photo 8). Et je n'ai pas parlé des dialogues destinés à Dieu, présents dans les deux cas. Donc oui, la série The Last Man on Earth est sympathique à regarder, mais c'est quand même dommage de voir autant de fainéantise scénaristique.


► Pour rappel, la saison 2 de The Last Man on Earth commence dimanche soir, pour 13 épisodes.Ci-dessous, la bande-annonce  :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire