[bilan] Films de l'année 2014


Comme chaque année, un bilan cinéma s'impose dans les pages de ce blog. Même si les chroniques sont moins nombreuses qu'à une époque (j'ai quand même doublé le nombre de critiques rédigées par rapport à 2013), j'essaie de revenir sur des films qui m'ont marquée, et ceux qui m'ont paru être moins mis en avant lors de leur sortie. En 2013 je m'étais imposée d'aller voir les films uniquement en version originale, cette année, je n'ai pas pu m'empêcher de passer à côté de Guardians of the Galaxy. Et puis, constat identique à l'année dernière, j'ai dû passer à côté de certains films, tant parmi les blockbusters que les films d'art et essai, faute de séances ou de salles les projetant.

Les arts de la photographie et de la peinture sont des thématiques qui sont revenues fréquemment cette année, grâce aux films : Finding Vivian Maier, Le Sel de la Terre, Boyhood, The secret life of Walter Mitty et le court-métrage La Lampe au Beurre de Yak (nominé pour l'Oscar en 2015) pour la photographie, et Shirley : Visions of Reality pour la peinture. J'ai d'ailleurs créé sur Mubi, une liste sur le thème de la photographie et du photojournalisme.

# Mes chiffres #
76 films sortis et vus cette année // contre 83 films en 2013 // 70 en 2012 // 66 en 2011 // 70 en 2010 // 66 en 2009.
99% des films au cinéma en version originale // contre 100% en 2013 // 80% en 2012 // 90% en 2011 // 70% en 2010 // 50% en 2009.
12 films français vus en 2014 // contre 11 en 2013 // 6 en 2012 // 5 en 2011 // 4 en 2010 // 6 en 2009.
4 films d'animation vus en 2014 // contre 2 en 2013 // 4 en 2012 // 4 en 2011 // 5 en 2010 // 3 en 2009.
283 films vus en 2014 (cliquer sur le lien pour voir la liste) // contre 318 en 2013  // 170 en 2012 // 134 en 2011 // 134 en 2010 // 124 en 2009.

# En vrac #
Une cassette audio + un walkman : Guardians of the Galaxy, White Bird in a Blizzard.
Une gueule de bois : Les Gazelles.
Un trajet en voiture : Locke.
Une demande en mariage : The Homesman.
Une coupe de cheveux (à éviter) : Tonnerre, Tom à la Ferme.
Un long bâillement : Noah.
Un envol : Bird People.
Une comédie romantique : Begin Again.
Un paysage de montagne : Sils Maria.
Un désert : Young Ones, The Rover, Tracks.
Des corps enlacés : La Chambre Bleue.
Une course folle : The Grand Budapest Hotel.
Une femme mystérieuse : Finding Vivian Maier.
Un déguisement : Everyone's going to die.
Une vengeance : Blue Ruin.

Une actrice très active : Eva Green qui était au générique dans White Bird in a Blizzard, 300: Rise of an Empire, The Salvation, Sin City: A Dame to Kill for (et aussi dans la série tv Penny Dreadful). Jessica Chastain n'est pas loin derrière avec 4 films à l'affiche : Interstellar, A Most Violent Year, Mademoiselle Julie et The Disappearance of Eleanor Rigby.
Un acteur très actif : Matthew McConaughey, vu dans The Wolf of Wall Street (film sorti le 25 décembre dernier), Dallas Buyers Club (il a reçu l'Oscar pour ce rôle) et Interstellar (et aussi dans la série tv True Detective).

Les films qui ne sont pas sortis en salles en France (et c'est bien regrettable) : Why don't you play in hell ?, Tracks, The Signal, Coherence (entre autres).
Les films sortis uniquement en dvd/vod : Veronica Mars, Predestination.
Le film qui met un temps fou à arriver dans les salles françaises (et on se demande bien pourquoi) : Frank (sortie prévue le 4 février 2015), Kumiko, the Treasure Hunter (pas de sortie prévue).
Les films que je regrette ne pas avoir vus, faute de salle : L'Etrange couleur des larmes de ton corps, Gloria, Au Premier Regard, Au Revoir l'Été (vient de sortir, mais a très peu de copies), Love is Strange.
Les films qui sont sortis en fin d'année et que je n'ai pas eu le temps de voir : The Hobbit, Exodus, Hunger Games : Mockingjay.
Les films que j'ai à rattraper (en plus des précédents) : Une Nouvelle Amie, Saint Laurent, Les Combattants.
Les films qui ont été apprécié, mais qui ne m'ont pas plu (du tout) : 22 Jump Street, American Hustle.
Les films que j'aurais dû éviter (en plus des deux précédents) : Monuments Men, Grace de Monaco, August: Osage County, Black Storm.

# Top 10 #
Pour ces dix films sélectionnés, il m'a été difficile d'en effectuer un classement. Tous m'ont laissé une empreinte indélébile, le temps d'une ou plusieurs scènes somptueusement mémorables. L'effet miroir d'Under the Skin (et cette musique à tomber par terre); le format carré dans Mommy qui se transforme en un format panoramique standard (étais-je la seule dans la salle à vouloir applaudir pile à ce moment-là ?); la superbe scène aquatique de Still the Water; la course incroyable de la Princesse Kaguya, et la scène finale; la ville qui s'effondre en un tableau détrempé dans Real; le casting féminin de Bande de Filles; les larmes de Chiwetel Ejiofor à la fin de 12 Years a Slave; l'utilisation astucieuse des décors de ville dans le film Her, avec cette pointe de rouge dispersée régulièrement dans l'image; le récit de Boyhood qui s'étend sur 12 années, fascinant de voir les acteurs changer et vieillir en même temps et enfin, Rosamund Pike dans Gone Girl.

1- Under the skin de Jonathan Glazer.

2- Mommy de Xavier Dolan.

3- Still the water de Naomi Kawase.

4- Le Conte de la princesse Kaguya d'Isao Takahata.

5- Real de Kiyoshi Kurosawa.
http://www.intothescreen.com/2014/03/real-de-kiyoshi-kurosawa-2013.html

6- Bande de filles de Céline Sciamma.
http://www.intothescreen.com/2014/08/avant-premiere-bande-de-filles-celine-sciamma-2014.html

7- 12 years a slave de Steve McQueen.

8- Her de Spike Jonze.

9- Boyhood de Richard Linklater
http://www.intothescreen.com/2014/09/boyhood-de-richard-linklater-2014.html

10- Gone Girl de David Fincher

Non loin derrière : Only Lovers Left Alive (Jim Jarmusch), Interstellar (Christopher Nolan) et Guardians of the Galaxy (James Gunn).

Bientôt dans un prochain billet, je reviendrais sur mes attentes cinématographiques pour l'année 2015. Bonne fin d'année à tous, courage... plus que quelques heures !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire