Boyhood de Richard Linklater (2014)


Film écrit et réalisé par Richard Linklater (2014)
Avec Ellar Coltrane, Patricia Arquette, Ethan Hawke, Elijah Smith, Lorelei Linklater...
Le film suit Mason pendant douze années, de son enfance à son adolescence, explorant ses relations avec ses parents divorcés et les rencontres qu'il va effectuer au cours de ces années.
Retour rapide sur le dernier long-métrage de Richard Linklater. Le réalisateur aime tout particulièrement filmer sur la durée, avec notamment sa trilogie Before... qui s'étale sur près de vingt ans. Cette fois-ci le récit de Boyhood est construit sur douze années. Il choisit un garçon âgé de 7 ans pour interpréter le rôle de Mason, dont il filmera la croissance et l'évolution jusqu'à son entrée à l'université. Le jeune acteur est rejoint par Lorelei Linklater, Patricia Arquette et Ethan Hawke. Les parents de Mason se séparent alors qu'il est encore tout jeune, le film va ainsi se concentrer sur ses relations avec ses parents, sa place au sein d'une famille qui se compose et se recompose au fil des années.  

La trame scénaristique de Boyhood n'a rien d'extraordinaire, mais fascine par ses ellipses et ses bonds dans le temps, trahis seulement par les apparences des différents acteurs, ainsi qu'une multitude de détails culturels et politiques... À moins d'avoir vécu dans une cave ces quinze dernières années, il est impossible de ne pas sourire devant le jeune Lorelei chantant à tue-tête un Oops I Did It Again de Britney Spears, ou devant la sortie du dernier tome de Harry Potter, sans oublier les jeux vidéos et les ordinateurs qui ont depuis bien changé. La bande son est composée d'une myriade de morceaux musicaux servant comme preuves du temps : Yellow de Coldplay, Soak up the Sun de Sheryl Crow, Crazy de Gnals Barkley, Telephone de Lady Gaga/Beyoncé, Suburban War d'Arcade Fire et puis I'll Be around de Yo La Tengo. Tous les morceaux ici.

L'enfance est au cœur de tout dans Boyhood : grandir, jouer, apprendre, s'adapter, s'adapter encore plus, obéir, vouloir grandir encore plus vite, vivre au même rythme que les adultes en se créant sa propre histoire sans s'en rendre compte. Boyhood c'est aussi l'histoire d'un jeune homme qui va apprendre à gagner son indépendance, alors que ses propres parents vont devoir le laisser s'émanciper. À la fois mélancolique et attachant, ce film est comme une capsule temporelle, que tout le monde a vécu à un moment ou un autre de sa vie. Richard Linklater décrit son film dans la vidéo qui suit (à voir uniquement si vous avez vu le film) comme "une histoire, composée d'une multitude de petits détails". Amusant ce que dit Patricia Arquette comme quoi "elle aurait aimé continué de tourner ce film chaque année, sans que personne ne soit autorisé à voir", comme un album de famille finalement. 5/6

2 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé le film, et oui j'ai aussi apprécié les chansons-phares de chaque année/époque, ainsi que le petit échange père-fils sur un éventuel prochain Star Wars, car ils ne pouvaient pas savoir à l'époque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet grand sourire devant la conversation autour de Star Wars ! Je n'en ai pas parlé aussi, mais le jeune acteur est excellent, pas évident de choisir un débutant qui pourra assurer devant l'écran pendant toutes ces années.

      Supprimer