Finding Vivian Maier {À la recherche de Vivian Maier} de John Maloof & Charlie Siskel (2013)


Film documentaire écrit et réalisé par John Maloof & Charlie Siskel (2013).
Avec John Maloof, Mary Ellen Mark, Phil Donahue, Joel Meyerowitz, Tim Roth...

Finding Vivian Maier raconte l'histoire incroyable d'une nanny dont la passion pour la photographie aurait pu lui faire changer de métier et devenir célèbre grâce à ses clichés. Mais sa personnalité était tellement secrète et solitaire, qu'elle n'a presque pas effectué de tirage de ses pellicules. Ce documentaire dévoile une partie du mystère Vivian Maier...
Les documentaires consacrés à la photographie sont assez rares sur nos écrans de cinéma, cela fait plaisir de voir qu'il a été diffusé un peu partout en France (jusqu'à Nantes en tout cas). Vivian Maier a travaillé en tant que nourrice, s'étant occupée de bon nombre d'enfants entre Chicago et New York, certains ayant témoigné pour les besoins du film. Mais ce qu'elle aimait par dessus tout, étant donné le nombre de valises remplies de négatifs, c'était la photographie, avec une nette prédilection pour la photographie de rue. Qui est-elle ? Pourquoi n'a-t-elle pratiquement pas effectué de développement, ni montré ses photographies à quelqu'un d'autre ? Dans quel but réalisait-elle cette collection ? C'est ce que tentent de révéler John Maloof et Charlie Siskel dans ce documentaire.

John Maloof, 25 ans, aime chiner dans les brocantes, et les ventes aux enchères. Alors qu'il cherche des illustrations pour un livre sur Chicago qu'il est en train d'écrire, il fait l'acquisition de photographies lors d'une vente aux enchères (il détient à présent plus de 100 000 négatifs de l'artiste). Débute alors la fascinante mise en lumière de la photographe. Décédée en 2009, elle n'aura pas assisté à sa propre révélation photographique et artistique. L'autre question que le spectateur ne pourra s'empêcher de se poser, c'est : Vivian Maier, en la découvrant si secrète et mystérieuse, aurait-elle aimé voir sa vie exposée aux yeux du monde ? De nature sauvage, le portrait dressé dans ce documentaire surprend, et dévoile une image difficile à définir de Vivian Maier. Sans laisser une description bien nette, les activités parfois excentriques de cette nounou se reflètent dans ce récit : changements d'identité, se présenter comme étant une espionne, interviewer des clients dans un supermarché sur un sujet comme le Watergate. Comme si elle pratiquait le métier de journaliste. Ou de photo reporter.

Finding Vivian Maier ne se focalise pas beaucoup (pas assez ?) sur les photographies de l'artiste. C'est l'un des reproches que je ferais envers le documentaire. Le fait que plusieurs propos se contredisent alimentent encore plus le mystère, et certains de ses actes pourraient aussi nourrir les colonnes de faits divers qu'elle aimait tant collectionner. Son goût pour accumuler tout un tas d'objets et d'accessoires fascine également (et rappelle l'amas de bibelots en tout genre de Wall-E). Mieux qu'un trésor de pièces d'or, ces cartons et valises de négatifs nous présagent de belles découvertes photographiques avec encore beaucoup de clichés à développer. Et puis même à la fin du film, on se demande toujours qui elle était vraiment. Gardons le mystère, c'est ce qui rend l'artiste encore plus singulière. 5/6

Pour aller plus loin :
Documentaire de Jill Nichols (Uk, 50 min).
Interview de Charlie Siskel sur France Inter.
Exposition en cours à la Galerie Les Douches, Paris (jusqu'au 26 juillet).
Parutions chez PowerHouse Books.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire