Dallas Buyers Club de Jean-Marc Vallée (2013)


À J-7 avant la cérémonie, revenons rapidement sur l'un des films nominés : le dernier long-métrage de Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club. 1985, au Texas, Don est diagnostiqué séropositif, l'équipe médicale lui prédit 30 jours à vivre. Devant l'inefficacité des médicaments officiels vendus sur le territoire américain, il va fonder le club de Dallas Buyers Club afin de fournir aux malades des médicaments proposés à l'étranger. Jean-Marc Vallée signe ici un film dont la mise en scène me paraît assez quelconque, touchant mais surtout descriptif. S'il m'apparaît comme majeur dans cette année cinéma, c'est surtout grâce aux deux acteurs principaux (nominés, et potentiellement vainqueurs, aux Oscars de Meilleurs acteurs en premier et second rôles) : Matthew McConaughey et Jared Leto, méconnaissables. Leurs corps sont les premiers éléments qui déroutent, amaigris à l'extrême, ils fascinent tant par leur approche physique envers leurs personnages, que par leur improbable relation professionnelle, et amicale. 4/6

2 commentaires:

  1. Oui moi c'est surtout leur relation qui m'a touchée. Et donc hop 2 Oscars bien mérités quand même...

    RépondreSupprimer