[festival] Premiers Plans, petit compte-rendu


Du 18 au 27 janvier a lieu le 25e festival Premiers Plans à Angers (49). Pour la première fois, j'y ai assisté pour plusieurs jours. Quatorze films sont en compétition et plusieurs rétrospectives ont également lieu. Pour mon programme, j'ai surtout privilégié les films que je ne pourrais pas voir ailleurs. La compétition se concentre sur des films européens, étant de premières œuvres, certains ne verront peut-être jamais le jour sur nos écrans nationaux (ou dans peu de salles). Parmi les films des différentes rétrospectives, j'ai également préféré voir les plus rares et les films les plus anciens comme La fille a parlé (A Generation), premier film d'Andrzej Wajda, Le Combat dans l'île, premier long-métrage d'Alain Cavalier ou encore des films des années 50 avec Marcello Mastroianni (à l'honneur cette année) avec Les Nuits Blanches et Le Bel Antonio. Une section "premiers films" en provenance de Chine a également été projetée, une série de films diversifiée et toujours aussi dépaysante, tant par son contenu que par ses images (mon préféré pour le moment : Sweet Eighteen de l'adorable He Wenchao, j'en reparle bientôt). Il y a aussi une rétrospective John Boorman qui a lieu, je n'ai pu voir aucun des films prévus, j'ai juste privilégié le documentaire de sa fille Katrine Boorman, Me and Me Dad.

Quant à la compétition, je n'ai pas encore tout vu (et je ne pourrais malheureusement pas tout voir) mais certains se démarquent pour l'instant dans mon esprit, à commencer par Oh Boy de l'Allemand Jan Ole Gerster qui a fait ses débuts sur le tournage de Goodbye Lenin. L'Éclat du jour de Tizza Covi et Rainer Frimmel ainsi que L'Intervallo de Leonardo di Costanzo m'ont également plu, mais ne prétendent pas à recevoir de prix d'après moi. Parmi les films français, Casa Nostra de Nathan Nicholovitch et Je ne suis pas mort de Mehdi Ben Attia sont deux très bons éléments, avec chacun leurs petites richesses (le format carré et le noir et blanc pour Casa Nostra, l'histoire étrange et originale pour le second), ainsi que leurs défauts. La compétition a aussi lieu pour les courts-métrages, mon préféré pour le moment est signé Filippo Meneghetti et s'intitule L'Intruso. Il me reste encore une journée avant l'annonce du palmarès samedi soir. Je reviendrais certainement sur certains films, surtout que certains sont prévus en sortie nationale cette année.

5 commentaires:

  1. As-tu vu quelques courts metrages ? "Burning Down" par exemple ?

    RépondreSupprimer
  2. @Kryssian : Ouii j'en ai vu mais pas celui-ci, il était projeté samedi 19, le seul jour où je ne suis pas allée au festival... C'est celui où tu joues ? Si c'est le cas, zut zut zut j'ai loupé une bonne occasion de te voir sur grand écran !!

    RépondreSupprimer
  3. Où je joue ? le mot est un peu fort j'ai juste fait de la figuration et comme je n'ai encore pas vu le film je ne sais même pas si je n'ai pas été coupé au montage.

    RépondreSupprimer
  4. Super, ce festival! C'est bien que tu puisses autant en profiter! ;o)

    RépondreSupprimer
  5. @Kryssian : Haha, bon du coup je n'ai même pas pu vérifier^^

    @My Little Discoveries : Oui c'était mon premier festival de cinéma du coup. Ce temps libre permet plus de disponibilité pour ce genre d'activité, c'est assez ressourçant, c'est cool ;)

    RépondreSupprimer