I Wish {Kiseki}, de Hirokazu Kore-Eda


Film de Hirokazu Kore-Eda (2012)
Avec Koki Maeda, Ohshirô Maeda, Ryôga Hayashi, Cara Uchida, Kanna Hashimoto, Jô Odagiri...
Deux frères dont les parents sont divorcés, vivent séparément dans deux villes différentes. L'aîné, Koïchi, souhaite plus que tout réunir sa famille, et vivre à nouveau à quatre. Alors qu'un TGV tout neuf vient d'être inauguré, les deux garçons et leurs amis organisent un petit voyage au croisement des deux trains où les vœux sont sensés s'exaucer...
Le cinéma de Hirokazu Kore-Eda m'étant totalement inconnu, son dernier long-métrage I Wish m'a assurément donné envie de découvrir le reste de sa filmographie, même si I Wish se montre apparemment plus enjoué que les précédents. Située sur l'île de Kyushu, l'histoire se déroule à la fois au sud de l'île, avec le grand frère et sa maman, et au nord avec le plus jeune, et son père guitariste. Vivant séparément, ils sont restés très liés, et aspirent à se retrouver un jour sous le même toit. Découvrant la vie de chacun, leur maison, l'école, les amis, les repas, le point commun mis en valeur dans ces portraits, c'est leur grande autonomie à s'autogérer, comme si les enfants avaient pris la place des adultes, sans pour autant mal le vivre. Débrouillards, pleins de vie, c'est avec facilité qu'ils vont organiser leur voyage jusqu'au croisement des deux trains.

Sur leur route, et accompagnés chacun de leurs amis, leurs vœux ne sont peut-être pas sûrs de se réaliser, leur aventure respire en tout cas l'optimisme et l'espoir de voir les choses s'arranger, et pourquoi leurs souhaits de se réaliser. Un espoir, même infime. Les membres du casting sont tous excellents, surtout les enfants (et le couple de personnes âgées aussi), parfaitement dirigés par le réalisateur Kore-Eda (la direction de jeunes acteurs étant un exercice peu évident). Vibrant et touchant, I Wish termine sa route grâce à un album photos magique, juste avant des rêves écriés. Brillamment mis en scène, I Wish est un délice de film, plein de tendresse, l'un de mes préférés de cette année 2012 pour le moment. 5/6

4 commentaires:

  1. Ma soeur a vu ce film et me l'a conseillé également, ça a l'air très frais! ;o)

    RépondreSupprimer
  2. @My Little Discoveries : Oui, un très bon moment!

    RépondreSupprimer
  3. je te conseille du même réalisateur Still Walking, que j'avais adoré, un cran au dessus d'I wish je dirais!

    RépondreSupprimer
  4. @trillian : Merci, j'ai aussi rattrapé Nobody Knows, Still Walking est le prochain.

    RépondreSupprimer