Un Heureux Événement, de Rémi Bezançon


Film français de Rémi Bezançon (2011)
Avec Louise Bourgoin, Pio Marmai, Josiane Balasko, Thierry Frémont, Gabrielle Lazure, Firmine Richard, Anaïs Croze, Daphné Bürki, Lannick Gautry, Gérard Lubin...
Barbara et Nicolas se rencontrent dans un vidéo-club, tombent amoureux et emménagent ensemble. Un peu sur un coup de tête, ils décident d'avoir un enfant. Ce qu'ils n'avaient pas imaginé, c'est que ce petit être allait grandement bouleversé leur vie en tant que couple, et que nouveaux parents...
Depuis Ma Vie en l'Air sorti en 2005, j'aime découvrir les nouveaux longs-métrages de Rémi Bezançon. Chacun de ses films raconte des tranches de vie touchantes, et possède une certaine fraîcheur et un petit quelque chose attendrissant que je ne saurais définir. Mon préféré reste pourtant Ma Vie en l'Air, suivi de près du Premier Jour du reste de ta vie. Adapté du roman d'Éliette Abécassis, Un heureux Événement commence plutôt bien, la rencontre dans le vidéo-club est tout simplement excellente (n'importe quel cinéphile sera forcément touché). Les choses changent en même temps que l'histoire, le sérieux l'emporte sur la comédie. L'arrivée du bébé est imminente, et Barbara ne vit pas les évènements comme un conte de fées. C'est là que se pose le sujet du film, non, ce n'est pas une ode à la maternité, pas de petits anges, ni de licornes. Le film change surtout de ton dès l'accouchement, avec cette impression que tout devient triste dans leur nouvelle vie. Barbara se consacre à leur petite fille, tandis que Nico abandonne ses rêves de cinéma pour un emploi de bureau ennuyeux, mais qui leur permet de gagner plus d'argent. Les compromis sont durs à vivre pour l'un comme pour l'autre, mais l'histoire reste concentrée sur celle de la maman (excellente Louise). L'entourage a également sa place, pas toujours bien gérée, mais juste ce qu'il faut, des mères qui ont toujours un avis à donner, des amis (avec la chanteuse Anaïs qui joue ici son premier rôle) et un service médical plus et moins envahissant et plus ou moins empathique... Cette seconde partie du film perd malheureusement beaucoup de son rythme du début, enchaîne quelques maladresses, et laisse autant la maman que le spectateur dans un état de lassitude bien morose. J'aurais aimé voir un peu plus l'acteur (Pio est tout aussi excellent d'ailleurs), et garder cette ambiance du début plus désinvolte. Au final, Un Heureux Événement reste un joli film, triste, mais réaliste. Amusant d'ailleurs comme le générique illumine le titre au tout début juste sur les mots 'Un' et 'Événement'. 3,5-4/6

3 commentaires:

  1. Je serais curieuse de le voir juste pour voir cette histoire de jeunes parents au cinéma en fait, parce que j'entends dire que c'est réaliste mais bon... chacun sa réalité en même temps...

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais tellement le voir, j'ai adoré Le premier jour du reste de ta vie et j'espère ne pas être déçu par le nouveau film de Rémi Bezançon. Pourtant, depuis quelques semaines j'ai entendu pas mal de mauvaises critiques sur le film, je sais qu'il ne faut pas que je m'y fie et pourtant, je ne vais pas dire le contraire, je suis tout de même très influencée. Qu'importe : hâte de pouvoir me faire ma propre opinion :)

    RépondreSupprimer
  3. @Blythe : Oui tout à fait, c'est l'histoire de ce personnage, qui vit surtout cette maternité comme quelque chose de douloureux et inattendu. C'est surtout le réalisateur et son duo d'acteurs que j'allais voir, ça fonctionne bien au début, et puis un peu moins sur la fin... Je veux bien ton avis du coup, surtout que toutes les deux, on n'est pas très fan du cinéma français!

    @IrènOuh': Oui il faut que tu te fasses ta propre opinion (il n'y a pas de date de sortie pour l'instant pour le Canada...), mais si tu aimes Bezançon, tu apprécieras certaines séquences, moins d'autres puisqu'il n'est pas l'auteur du scénario cette fois-ci...

    RépondreSupprimer