Hanna, de Joe Wright


Film de Joe Wright (2011)
Avec Saoirse Ronan, Eric Bana, Cate Blanchett, Vicky Krieps, Paris Arrowsmith, John MacMillan, Tim Beckmann, Christian Malcolm, Jamie Beamish, Tom Hodgkins...
Élevée loin de tout en Europe du nord, Hanna est devenue une véritable tueuse grâce à l'entraînement intensif prodigué par son père. Souhaitant continuer sa propre vie de son côté, elle signale sa présence à la CIA qui la capture au Maroc...
Seconde collaboration entre l'actrice Saoirse Ronan et Joe Wright, après Atonement, ils changent totalement de registre avec ce nouveau long-métrage. Le film Hanna se concentre ici sur une adolescence, élevée loin de tout, entraînée aux combats et à de multiples langues étrangères, telle une véritable combattante. Son entrée dans le 'vrai' monde ne se passant pas vraiment comme elle l'imaginait, elle va se servir de son entraînement intensif avec beaucoup d'intérêt. Le début du film fonctionne plutôt bien, l'environnement dans lequel vit Hanna est bien présenté, ainsi que son cheminement par la suite. Des personnages sont moins approfondis, par exemple celui de Cate Blanchett, tout comme certains pans de l'histoire, laissant comme inachevée la seconde partie du film. Le sentiment qui domine, c'est que Hanna aurait pu gagner en contenu, et en complexité, sans s'arrêter à l'essentiel du récit du départ. Cela dit, le film reste un bon divertissement, doté en plus de beaux décors et d'une mise en scène soignée. Et puis, Saoirse Ronan est définitivement un nom à retenir. 4/6

2 commentaires:

  1. Je l'ai raté lors de sa sortie et maintenant il ne passe plus chez moi (ou peut être au Concorde il faudra que je voie) je pense qu'il m'aurait plut c'est dans la même veine que Nikita de Besson ? non ? Pour moi c'est une référence.
    Continue à nous présenter tes coups de coeurs, bisous

    RépondreSupprimer
  2. @Kryssian : ah zut je ne pense pas que le film soit encore à l'affiche... Et par rapport au Nikita, Hanna est quand même différent, il ne se concentre pas uniquement sur le thème de l'espionnage. Et merci de continuer à me lire, les chroniques de film se faisaient plus rares ces derniers temps... Bisous Christian!

    RépondreSupprimer