Panic Room, de David Fincher


Film de David Fincher (2002)
Avec Jodie Foster, Kristen Stewart, Forest Whitaker, Jared Leto, Dwight Yoakam, Patrick Bauchau, Ian Buchanan, Ann Magnuson, Andrew Kevin Walker, Holt McCallany...
Tout juste séparée de son mari, grand ponte de l'industrie pharmaceutique, Meg Altman cherche un appartement en ville pas loin du père de sa fille. Elle en trouve un, immense, doté d'une panic room. Premier soir dans leur nouveau logement, elles reçoivent la "visite" de trois malfrats. Les repérant à temps, elles s'enferment dans la pièce de refuge, mais c'est justement là que les cambrioleurs veulent aller, afin d'y récupérer des millions de dollars...
Panic Room fait partie de ces films jamais revus depuis sa sortie au cinéma, dont le souvenir n'est pas forcément mauvais, mais peu enthousiaste. Et pourtant, presque dix ans plus tard, revoir ce film s'est avéré très plaisant, remplissant bien le contrat du divertissement à suspense. L'histoire s'installe très vite et avec efficacité (qui débute d'ailleurs sur un générique dont j'ai déjà parlé). L'ambiance nous plonge encore plus dans cette intensité, du dynamisme dans l'enchaînement des images, des effets visuels qui desservent bien le côté huis-clos du film (la caméra qui traverse le plancher ou qui passe au travers des serrures ou conduits...). Et puis également des sons parfois bien distincts, comme par exemple quand les cambrioleurs entrent dans la maison alors que Meg est dans sa chambre, ou encore presque muets quand Meg sort de la pièce alors que les cambrioleurs sont dans l'escalier. Les plan-séquences nous font vivre les évènements comme si on était aux côtés de Meg et Sarah, tout est filmé de l'intérieur accentuant encore plus cet esprit de confinement. La caméra est aérienne et dynamique, passant même à travers l'anse de la cafetière et du plancher dans la séquence d'ouverture, annonçant un danger à venir. Dans mon souvenir, le film perdait de son énergie à partir du moment où Meg réussit à sortir de la panic room, et puis tout compte fait, l'intensité est toujours là, l'enjeu se tournant sur Sarah, Meg nous montrant alors son côté badass. Excellente bande son également de la part d'Howard Shore. Bref un film que j'ai eu beaucoup de plaisir à revoir. 5/6 À suivre un petit extrait et pour retrouver la filmographie du réalisateur, c'est ici.

4 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé au ciné (entre Fincher, le cast et le sujet, c'était du tout bon) et je crois l'avoir revu une seule fois depuis, sans changer mon 5/6; ça me donne envie de le revoir du coup !

    RépondreSupprimer
  2. @Blythe : 2002 n'était pas une super année pour moi, du coup j'ai surtout apprécié les films sortis cette année-là qu'après coup. Panic Room en est le parfait exemple ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'avais beaucoup aimé ce film, il me rappelait mes vieilles angoisses de gamin, "se cacher sous les draps en sécurité, quand le méchant est sous le lit" Au revisionnage quelques années après il n'avait rien perdu de son impact. Et Jodie Foster, ah...

    RépondreSupprimer
  4. @Kryssian : oui même en le revoyant, le suspense est toujours là et fait encore son effet!

    RépondreSupprimer