The Fall, de Tarsem Singh


Film de Tarsem Singh (2006)
Avec Lee Pace, Catinca Untaru, Justine Waddell, Julian Bleach, Leo Bill, Marcus Wesley, Robin Smith, Daniel Caltagirone...
1920, Los Angeles. Alexandria a cinq ans et est en convalescence dans un hôpital alors qu'elle s'est cassée le bras. Elle y rencontre Roy, un cascadeur blessé lui aussi par une chute, qui tente aussi de soigner ses blessures de cœur. Se liant d'amitié, il lui conte l'histoire de cinq chevaliers, plein de courage et de mérite, cherchant à se venger  du gouverneur Odious. Mais entre ce récit épique et la réalité, Alexandria commence à se rendre compte que peu de choses les sépare...
Datant déjà de 2006, c'est via l'interface Tumblr que j'ai découvert The Fall, film qui n'a jamais eu de sortie française au cinéma (le dvd est sorti depuis août 2009). L'histoire est présentée comme un conte, plein d'aventures, romanesques et épiques, narré par Roy (Lee Pace) à la jeune Alexandria (brillamment interprétée par la toute jeune Catinca Untaru). Les transitions entre le monde réel et celui inventé par Roy se font avec beaucoup de fluidité (et grâce au fondu enchaîne), reprenant souvent des éléments de l'hôpital (médicaments, assoupissement, masque, et bien d'autres) vers l'histoire racontée. La photographie de Colin Watkinson est fascinante dans tous les plans, avec l'envie de faire arrêt sur image à chaque nouvelle scène, ces couleurs, ces décors... juste splendide. Ajouté à cela une bande son signée Krishna Levy, et la symphonie n° 7 de Beethoven, The Fall est alors un vrai bonheur pour les yeux et les oreilles. Le film a été tourné dans 20 pays différents, de Los Angeles à l'Inde (magnifique architecture indienne) en passant par l'Italie et l'Afrique du Sud. On sent également beaucoup de complicité entre la jeune actrice et Lee Pace, dans l'intérêt de l'histoire, celle-ci pensait d'ailleurs que Lee était réellement invalide. Le film devient encore plus bouleversant à partir du moment où la frontière entre le réel et le récit raconté par Roy s'effondre petit à petit. Immergé dans l'histoire comme Alexandria, l'émotion s'impose jusqu'à la toute fin du long-métrage. The Fall, c'est l'histoire d'une chute, d'un profond désespoir, mais surtout celle d'une rencontre incroyable. Un film brillant et magique, à voir absolument. 5/6. À suivre des clichés du film, et le générique sur une musique de Beethoven.


Générique du film The Fall :

8 commentaires:

  1. Ah j'adore ce film, les deux acteurs fonctionnent tellement bien, c'est tellement fort visuellement ! Et la gamine me fend le cœur. J'aurais bien voulu le voir au ciné.

    RépondreSupprimer
  2. @Stella : au cinéma le film aurait pu être splendide... Et oui les 2 acteurs sont vraiment extras dans toutes les scènes, la rencontre, l'histoire qu'ils racontent à deux, la peur et les pleurs d'Alexandria... en fait j'ai déjà envie de le revoir! *mais pourquoi je n'en ai jamais entendu parler avant*

    RépondreSupprimer
  3. Ben mince moi non plus j'en ai jamais entendu parler j'ai l'impression, vous me donnez très envie de le voir là (en plus avec Lee Pace !)

    RépondreSupprimer
  4. Bouhouhou vous ne lisez pas mon blog bouhouhou
    ;D
    (il est pourtant mis à jour très régulièrement et très facile à suivre, haha)
    http://interstella.fr/index.php/2009/12/21/the-fall-tarsem-singh/

    RépondreSupprimer
  5. Alors comme je le lis, je déduis que comme souvent, j'ai juste oublié qu'il fallait que je le vois ;op

    RépondreSupprimer
  6. @Stella : aaah oui en effet! hihi et je me suis certainement dit à l'époque 'tiens Lee Pace, il faut que je découvre ce film' heum ;)

    @blythe : je note pourtant les films que j'aimerais, mais je crois que les listes sont soit trop longues, soit égarées... Bin maintenant tu n'as plus d'excuse^^

    RépondreSupprimer
  7. ce film est à voir absolument!! je crois que j'ai jamais vu un film aussi beau(visuellement c'est une claque et l'histoire est magnifique)

    RépondreSupprimer
  8. @Amy : ouiii c'est d'ailleurs ton blog qui m'a donné envie de le voir! Et dire toutes les daubes qu'il y a au ciné, et ce film qui n'a jamais été diffusé...

    RépondreSupprimer