Tangled {Raiponce}, de Nathan Greno et Byron Howard


Film de Nathan Greno et Byron Howard (2010)
Avec Mandy Moore, Zachary Levi, Donna Murphy, Ron Perlman, M.C. Gainey, Jeffrey Tambor, Brad Garrett, Paul F. Tompkins, Richard Kiel, Maeva Méline, Romain Duris...
Enlevée tout petite par un sorcière, Raiponce (Rapunzel) est enfermée depuis dans une tour où le monde extérieur lui ait interdit. Sa mère autrefois soignée par une fleur magique, Raiponce a maintenant une belle chevelure blonde qui permet aussi de soigner et surtout de garder sa jeunesse, élément dont ne peut évidemment se passer la méchante sorcière. Le jour où un jeune voleur fait irruption dans la tour, Raiponce y voit une belle opportunité pour se faire guider jusqu'aux lanternes volantes...
Cette journée est de circonstance avec le mariage du Prince d'Angleterre, Raiponce étant un joli conte de fées produit par les Studios Disney, un an après La Princesse et la Grenouille. Les deux personnages principaux sont doublés par Mandy Moore et Zachary Levi (Chuck), j'avais d'ailleurs boudé la sortie ciné, le film n'étant proposé qu'en version française. Le long-métrage s'inscrit dans la continuité des films Disney, une princesse enfermée, une sorcière, une rencontre avec un jeune homme et tout un périple pour retrouver son royaume. Agréable et tout à fait plaisant, Raiponce n'est pas surchargé de moments musicaux ou de passages trop comiques, un juste mélange de romantisme, de passages amusants et poétiques. Quelques scènes et personnages qui se démarquent, comme la séquence des lanternes illuminées volant dans le ciel, le petit caméléon, les quelques scènes d'action, et une bonne répartie dans les dialogues. Le grand thème reste celui de la recherche de l'éternelle jeunesse, le film peut sembler un poil conventionnel, ne cherchant pas vraiment à innover dans le genre (je garde un meilleur souvenir de La Princesse et la Grenouille), mais s'avère tout à fait agréable au visionnage, sur l'instant en tout cas. À suivre un extrait du film qui m'a bien amusé, la scène où Raiponce pose enfin un pied en dehors de sa tour, et est tiraillée entre sa liberté et la peur de la réaction de sa 'mère'. 3.5-4/6 

4 commentaires:

  1. Vivement qu'il passe que je le vois, ma mère l'a d'ailleurs regardé dans l'avion !

    RépondreSupprimer
  2. >Blythe : pas innovant mais tout à fait charmant comme film d'animation!

    RépondreSupprimer
  3. Dès son premier visionnage, il s'est installé direct dans le classement de mes Disney préférés ^_^ J'adore l'humour de Maximus et flynn ;) Sans parler des mimiques de l'adorable Pascal :)

    RépondreSupprimer
  4. >Luxe and Vintage : j'ai en tout cas passé un bon moment, avec un bon dosage d'humour et de romantisme :)

    RépondreSupprimer