The Road {La Route}, de John Hillcoat

Photobucket

Film de John Hillcoat (2009)
Avec Viggo Mortensen, Kodi Smit-McPhee, Charlize Theron, Guy Pearce, Molly Parker, Robert Duvall, Michael K. Williams, Garret Dillahunt, Brenna Roth.
Dix ans auparavant, le monde entier a été détruit par une inexplicable explosion. Il n'y a maintenant plus d'énergie, plus de végétation, plus de nourriture. C'est dans cette désolation que survivent un père et son fils où il faut chaque jour chercher à manger, et fuir les autres survivants, de peur de rencontrer les mauvaises personnes...
Adapté du roman du même nom de Cormac McCarthy, La Route est un film que je ne m'étais pas résignée à aller voir en salle à sa sortie, son ambiance apocalyptique et effrayante m'avaient fait rebrousser chemin. Et bien, même dans le fond de mon canapé, j'ai eu bien du mal à le regarder ce dvd... La photographie du film très sombre et crasseuse pose le contexte dès le départ, hormis les survivants, plus rien ne vit sur cette terre meurtrie. L'acteur Viggo Mortensen qui interprète le rôle du père est bouleversant, quant au jeune acteur qui joue le personnage du fils m'a un peu agacé par moment. Le climat ambiant, la survie, la paranoïa et la peur de croiser des individus qui en voudraient à leur vie, tout cela agrémente ce sentiment pesant et de tension permanente. Certaines séquences sont d'ailleurs assez terrifiantes, notamment celle de la maison et du flingue... Les flashbacks ne desservent pas toujours l'histoire, au départ, cela donne quelques points de repères mais au final n'apportent pas grand chose de plus. La Route est un film crispant et saisissant à voir surtout pour les performances des acteurs et cette ambiance intense de fin du monde (mais c'est un film que je pense pas revoir de sitôt, brrr). 4/6

7 commentaires:

  1. Ah ça c'est tendu, j'ai aimé le film mais c'est loin de la tension du livre, qui m'a carrément fait raté mon arrêt de métro un matin (le seul autre livre à m,avoir fait ça c'est Simetierre) ! Livre que j'ai beaucoup aimé mais en même temps j'ai eu beaucoup de mal à le lire tellement c'était éprouvant...

    RépondreSupprimer
  2. >Blythe : j'aurais été incapable de finir la lecture du livre... (je me souviens de cette impression pour Simetierre, celui du même auteur que je n'avais pas pu finir c'est Jessie!) Le film m'a en tout cas suffit, et même si les flash-backs étaient parfois inutiles, je les ai vécu comme une bouffée d'air frais (enfin, façon de parler hein)!

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas lu le livre mais j'ai beaucoup aimé le film. Je l'ai trouvé très touchant et surtout prenant avec un univers post-apocalypse très travaillé et froid.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne l'ai toujours pas vu et je sais pourquoi : cette atmosphère angoissante sans doute qui émane de celui-ci...

    RépondreSupprimer
  5. >kev44600 : c'est exactement ça, pour le coup, je n'ai pas vraiment envie de revivre l'histoire en lisant le livre :)

    >Luxe and Vintage : je comprend très bien, je n'ai pas voulu le voir au ciné au cause de ça...

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup les films avec une relation père/fils. Celui là est réussi, le livre est certes plus prenant mais sans doute moins à la portée que le film. Ma soeur trouvait quelques passages du livre malsain, mais pas le film.

    J'aime la BO, j'aime Viggo, et je me souviens même avoir gagné 10euros lors d'un pari. le premier qui trouve Duvall à gagner !

    " J'aime l'odeur du Napalm le matin..."

    RépondreSupprimer
  7. >Pin's : personnellement le film me donne encore des cauchemars... donc le livre (que j'ai pourtant acheté) je ne lirais pas (à moins d'avoir une envie masochiste de me donner encore plus la frousse). Le film est en effet très réussi, mais je pense que c'est surtout le thème de fin de tout, de cette mort qui plane qui me dérange. Il faut d'ailleurs que je découvre le reste de la filmo de John Hillcoat, dommage d'ailleurs que La Proposition soit sorti la même année que celui-ci et soit passé inaperçu.

    RépondreSupprimer