Hairspray, de John Waters


Film de John Waters (1988)
Avec Sonny Bono, Ruth Brown, Divine, Deborah Harry, Ricki Lake, Jerry Stiller, Colleen Fitzpatrick, Michael St. Gerard, Leslie Ann Powers, Clayton Prince.
1962, Baltimore. Tracy Turnblad est une spectatrice inconditionnelle de l'émission musicale The Corny Collins Show qui, après avoir auditionné, devient membre attitrée de l'équipe des danseurs. Bouleversant les codes tout établis de ce petit monde musical par une allure et une façon différente, elle va également se retrouver en plein milieu du mouvement pour l'intégration de la population noire.
Ayant d'abord découvert le film d'Adam Shankman, il me fallait voir cette première version de John Waters de 1988. Et je dois dire que j'aime autant l'une que l'autre, avec de préférences différentes pour les deux films. Hairspray version 2007 entrant plutôt dans la catégorie comédie musicale, le film de John Waters est surtout une comédie, mélange de loufoqueries et de satire dont les protagonistes ont des vies plus dévergondées que dans la version récente. Le casting est très bien choisi, l'acteur travesti ami d'enfance de John Waters, Harris Glenn Milstead/Divine est assez impressionnant, et Debbie Harry a droit à de 'fabuleuses' tenues et coiffures... Josh Charles (The Good Wife) a ici son tout premier rôle au cinéma. L'univers de John Waters est toujours aussi étrange et particulier, formant un univers unique et des scènes assez mémorables : des cheveux toujours plus haut, ou au contraire repassés au fer, la scène de danse dans le magasin de disques, la mère de Penny totalement paniquée, les beatniks et l'extrait des poèmes de Allen Ginsberg (Howl), l'enfermement de Penny, la danse du bug (extrait ici), la bombe (!), un vrai délire de cinéma en somme. Le film ne fait qu'1h30 et pourtant il y a parfois de grosses baisses de régime et là où on aimerait voir plus d'énergie, ça tombe à plat. Cela rend l'ensemble encore plus étrange et original. Hairspray reste un film à découvrir absolument. 4.5/6

3 commentaires:

  1. Ah je ne savais pas que tu ne l'avais jamais vu ! De mon côté je l'ai découvert à l'époque et depuis c'est un de mes films cultes (cf mon texte sur FDC section culte d'ailleurs ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Pas vu l'original (à part qq extraits ds l'excellent docu "Midnight Movies, from the margin to the mainstream", à voir, BTW), mais si tu as aimé tu dois aussi aimer Cry Baby, c'est ds le même style...

    RépondreSupprimer
  3. >blythe : et non je ne l'avais encore jamais vu. Je ne regrette pas de l'avoir vu après le film d'Adam Shankman, ce sont deux longs-métrages à l'univers bien différent.

    >Hyacinthe : je note pour le documentaire! et oui j'ai aussi vu Cry Baby (adoré) et Serial Mother (dans un autre genre que j'aime tout autant).

    RépondreSupprimer