Following {Le Suiveur}, de Christopher Nolan


Film de Christopher Nolan (1998) - Durée : 1h10
Avec Jeremy Theobald, Alex Haw, Lucy Russell, John Nolan, Dick Bradsell, Gillian El-Kadi, Jennifer Angel, Nicolas Carlotti, Darren Ormandy, Guy Greenway.
Au chômage depuis quelques temps, un jeune homme essaie d'occuper son temps en écrivant, mais préfère s'adonner à une tout autre passion : suivre les gens autour de lui. Qui sont ces inconnus? que font-ils? Jusqu'au jour où il rencontre cet homme, Cobb, qui va l'entraîner dans ses activités peu légales. Une rencontre qu'il n'est pas prêt d'oublier...
Premier long-métrage de Christopher Nolan, Following s'avère être une intéressante plongée dans l'univers naissant du réalisateur anglais. Le film n'est pas très long (un peu moins d'1h10) et est tourné en noir et blanc, donnant presque l'impression d'un film noir. Ce choix de la non-couleur déroute encore plus pour définir l'époque de l'histoire. Les décors épurés et les détails (machine à écrire, tenues assez old school, simplicité des objets utilisés) n'aident pas non plus pour se situer. Du côté des personnages, le rôle principal est quelqu'un de solitaire, son côté naïf et vulnérable va l'entraîner sans le vouloir dans un récit qu'il ne maîtrise plus. Cobb, le cambrioleur va ainsi l'attirer vers quelque chose encore plus voyeur que son obsession de suivre les gens autour de lui -vous aurez d'ailleurs sûrement reconnu le même nom de personnage que celui de Leonardo DiCaprio dans Inception-. Et comme dans certains de ses films, Christopher Nolan a choisi une narration non chronologique pour ce premier film, mêlant complexité et perspicacité, prévoyant alors une fin incertaine. A noter que ce film n'a coûté que 6000 $ et qu'il a servi de carte de visite au réalisateur pour la suite (Memento en l'occurrence). Et puis il y a aussi cette scène, quand Bill et Cobb entrent dans un appartement, avec l'insigne Batman d'affiché sur la porte! Un film à découvrir, pour les plus curieux, dont voici la bande-annonce. 4/6

3 commentaires:

  1. J'ai vu ce film la semaine dernière et je l'ai beaucoup apprécié, notamment pour son côté intemporel et universel : on a du mal à dire où et quand se déroule l'histoire. J'ai trouvé aussi qu'il y avait un petit côté hitchcockien dans la manipulation du spectateur et le rapport pervers entre les personnages. Peut-être pas aussi réussi que "Memento" mais une belle découverte, en attendant d'aller voir "Inception" demain.

    RépondreSupprimer
  2. Ah faudrait que je le vois un jour !

    RépondreSupprimer
  3. >Marianne Desroziers : bienvenue ici! j'ai aussi vu le film avant Inception, tu as raison pour le côté hitchcockien, le réalisateur joue avec nous au niveau des personnages et de l'action dans le temps qu'on a du mal à définir. Une découverte bien sympathique (et pas très longue à voir).

    >blythe : pour la curiosité oui c'est bien sympa!

    RépondreSupprimer