Funny People, de Judd Apatow


Film de Judd Apatow (2009)
Avec Adam Sandler, Seth Rogen, Leslie Mann, Eric Bana, Jonah Hill, Jason Schwartzman, Aubrey Plaza, Maude Apatow, Iris Apatow, RZA, Aziz Ansari, Torsten Voges.
Un humoriste apprend qu'il était d'une grave maladie et qu'il n'en a plus pour très longtemps. Commençant malgré tout un traitement médical, il se rend tout à coup compte qu'il n'a jamais été aussi solitaire et misérable. Allant à la rencontre de jeunes humoristes, il en engage un pour l'écriture de ses textes, et pour être accompagner de quelqu'un dans son épreuve, même d'un étranger...
Tout d'abord, je tiens à remercier Cinetrafic et Universal Pictures pour cette offre dvd. Voici donc à suivre mon avis sur le film, ainsi qu'un regard sur les bonus.

Tel un clown triste, George Simmons (Adam Sandler) est un humoriste dont la vie perd quelque peu de son sens quand il apprend qu'il est atteint d'une leucémie rare. A l'inverse, elle prend du sens quand il se rend compte qu'il n'est entouré ni d'ami, ni d'une famille, et qu'il a laissé s'éloigner des êtres chers il y a trop longtemps. A la fois cynique et déprimé, il continue de monter sur scène en stand up mais l'inspiration n'est plus vraiment là. C'est à ce moment-là qu'il engage Ira en tant que nègre, un jeune humoriste qui veut travailler et se faire un nom dans le métier. Le duo entre les deux acteurs fonctionne plutôt bien même si au niveau du sujet du film j'ai toujours eu un peu de mal avec les humoristes. Seth Rogen m'a aussi rappelé son personnage dans Freaks and Geeks : manque de confiance en lui, passionné dans tout ce qu'il entreprend, et plutôt timide avec les femmes.

Funny People est certainement le film le plus sérieux écrit et réalisé par Judd. Personnel, pas toujours drôle (pas de mon goût en tout cas), satirique, ce long-métrage s'avère être long, peut-être trop par moment, parfois pénible. Il reste humain, attaché à l'amitié, la famille, à ces gens qui font tous partie de la vie d'Apatow, et c'est certainement cela qui m'a le plus touché, un projet créé uniquement avec des proches, et pour eux. J'ai bien aimé d'ailleurs y découvrir des images d'archives de leur 'vraie' vie, mêlées à la fiction. Le film aborde aussi la solitude, la peur d'échouer, le besoin d'être encouragé dans ses projets, et de trouver de la reconnaissance vis-à-vis de ses pairs, et autant que possible avant la concurrence (même si ce sont des amis). Malgré tout cela, je me suis pas mal ennuyée au cours de ce film, même si l'ensemble est attachant (jusque dans les caméos), je n'ai pas réussi à être touchée plus que cela. Mine de rien, j'ai quasiment vu l'intégrale des projets écrits et réalisés par Judd Apatow, Freaks and Geeks, Undeclared, et Knocked Up, il me reste à revoir The 40 Year Old Virgin. Pour l'instant c'est sa première série qui m'a le plus conquise... 3,5/6


Bonus :
Scènes coupées (env. 22 min) : on a du mal à imaginer ce film sur une durée encore plus longue que 2h20, les scènes coupées apportent un peu plus de détails au long-métrage. On y découvre notamment les parents de Ira, avec dans le rôle du père, l'acteur qui jouait le conseiller de l'école dans Freaks and Geeks.
Scènes alternatives et versions longues (env. 20 min) : j'ai passé mon chemin devant ces scènes, pour les plus curieux, il y a notamment les scènes avec Andy Dick, Ray Romano et Eminem, en version longue.
Bêtisier (env. 8 min) : quelques scènes ratées, et c'est amusant de voir que les acteurs confondent à plusieurs reprises les prénoms des personnages avec ceux des acteurs, cela rend le projet de Judd encore plus personnel je trouve.
Répliques à gogo (env. 5 min) : Répliques de George Simmons dans la scène où il est en présence de son médecin et d'Ira.
Funny People Diaries en 4 parties (env. 1h15) : Judd Apatow annonce lui-même cette partie des bonus et parle de la période où il était humoriste de stand-up. Le documentaire commence dans une salle de spectacle où Judd fait monter sur scène les acteurs de son film, afin qu'ils connaissent l'expérience du stand-up, que certains ont déjà vécu comme Adam Sandler, son compère du début, ou encore Seth Rogen  qui a débuté à l'âge de 13 ans!
Judd's High School radio show (env. 4 min) : émission de radio de Judd quand il était plus jeune, qui a intervewé des comédiens de stand-ups.
Musique (env. 22 min) : scènes musicales avec James Taylor, Adam Sandler, et RZA qui apparaît aussi dans Funny People (derrière le comptoir avec Seth Rogen).

Funny People
Un film de Judd Apatow avec Adam Sandler et Seth Rogen.
Distribution : Universal Pictures
Date de sortie : 25/05/2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire