[flashback] American Dreams {saison 1}


Série créée par Jonathan Prince (2002 - 2005)
3 saisons, 62 épisodes
Avec dans cette saison : Gail O'Grady, Tom Verica, Brittany Snow, Will Estes, Sarah Ramos, Ethan Dampf, Vanessa Lengies, Jonathan Adams, Arlen Escarpeta, Rachel Boston, Keith Robinson, Kristen Bell, Virginia Madsen, Joseph Lawrence, Michelle Branch, Paul Wesley, Rodney Scott, Jesse Hutch, Nick Carter, Jamie Elman, Jessica Collins...
Novembre 1963, Philadelphie. American Dreams nous plonge en plein milieu des années 60, à travers son ambiance musicale et ses multiples bouleversements, les problèmes de ségrégation, l'inégalité raciale, et homme/femme, l'assassinat de John F. Kennedy, la guerre du Viet Nam et les manifestations de protestation, la conquête de l'espace...
Après Young Americans, voici une autre série flashback, American Dreams, qui a commencé sa diffusion en novembre 2003 en France. Beaucoup de thèmes m'ont tout de suite plu en découvrant cette série tv, c'est encore le cas après avoir revu la première saison (je vous conseille le coffret dvd -seul la saison 1 y a eu droit d'ailleurs- très riche en images d'archives). L'épisode pilote nous fait découvrir tous les personnages principaux, et ces deux familles. Jack Pryor est gérant de son propre magasin, sa femme s'occupant de leurs quatre enfants. Du côté des Walker, Henry est l'employé de Jack Pryor, a deux enfants, et fait partie des familles afro-américaines. Ce premier épisode met le doigt sur les différences raciales de l'époque. Les Blancs possèdent quasiment tout, tandis que les Noirs restent leurs employés et ne peuvent accéder à autant, malgré la légitimité des droits civiques (1960). Les choses ne demandent qu'à être changées, cette saison va suivre cette évolution, et notamment les évènements qui ont lieu dans ces années-là : les émeutes raciales de Philadelphie, l'assassinat de quatre jeunes dans le Mississippi par le Ku KLux Klan, les discours de Martin Luther King, "I have a dream"...

Beaucoup basé sur des faits de l'époque, le premier épisode est d'autant plus poignant qu'il pose en plein cœur de l'histoire, l'assassinat de John F. Kennedy. Un choc déstabilisant pour toute la population américaine. En plus de tous les changements au sein de la société, la série va montrer comment les habitants de ce pays se sont relevés et ont entamés l'après-Kennedy.

Malgré ses airs de sérieux, American Dreams se concentre aussi sur des histoires plus légères, en suivant notamment ses deux héroines, Meg Pryor et sa meilleure amie Roxanne Bojarski. Elles ont quinze ans, connaissent leurs premiers amours, et sont de grandes fans de l'émission télévisée et musicale American Bandstand, où elles ne souhaitent qu'une chose : faire partie des danseurs réguliers du show. Au fil des épisodes sont présentés les artistes qui se sont produits sur cette scène, images d'archives à l'appui (et le vrai Dick Clark), avec en background les prestations reproduites au détail près (décors, tenues, danse). Au fur et à mesure que la série s'est fait connaître, la liste des guests stars servant de sosie s'est allongée. Pour connaître cette liste c'est ici. L'ambiance musicale y est excellente pour tous les amoureux des titres de l'époque, Les Beatles, Bob Dylan, Nancy Sinatra, Marvin Gaye, The Beach Boys, The Kinks, et bien d'autres...

La religion est aussi un thème récurrent dans cette série, les enfants Pryor et Walker (Sam a reçu une bourse d'étude, il est l'un des 3 étudiants afro-américains) étant scolarisés à l'école privée catholique. Leurs professeurs sont des religieux, et les deux familles sont très croyantes. Le doute se présente lorsqu'il est question d'avortement (épisode 16 avec Kristen Bell). La femme est aussi l'un des sujets de la série, même si cette première saison ne fait qu'aborder le thème. Helen Pryor est une maman de quatre enfants, elle n'a jamais travaillé en dehors de son domicile. Elle prend l'initiative en début de saison de suivre des cours à l'université, qu'elle a ensuite abandonné pour une histoire de pacotille. J'ai trouvé dommage qu'elle se soit arrêtée ainsi en pleine lancée, à l'encontre de ce qu'elle s'était fixée (mais j'attend de voir la suite du coup).

American Dreams est une série qui s'attache à beaucoup de thèmes, en plus de tout ce que j'ai écrit, il y a aussi les histoires de cœur (ba oui forcément hein), les séquences de danse, le football américain, la guerre du Viet Nam (mais il sera surtout question de ce chapitre dans les deux autres saisons), l'amitié, un fabuleux magasin de vinyles 'The Crocodil Vinyl", une sœur ultra agaçante, et puis des personnages attachants (moins convaincue par ceux interprétés par Gail O'Grady et Brittany Snow cela dit). Pour faire un petit parallèle, la série Mad Men est aussi centrée sur cette même période, mais l'approche est totalement différente. Mad Men est plus subtile, plus sexy, plus mature... Et puis ce sont deux mondes différents, l'un est riche, a lieu en plein New York, l'autre suit des familles modestes dans un univers bien moins aisé que celui des Sterling, Cooper & Draper. Mais chacune d'elle possède des charmes qui me plaisent tout autant... À suivre le générique de la série et un extrait musical. Pour découvrir plus de vidéos et de photos, suivez mon compte tumblr cette semaine!


6 commentaires:

  1. Je me rappelle être tombé dessus à plusieurs reprises en zappant, mais ce n'est pas du tout ma came, donc j'ai passé mon chemin. En tout cas, tu délaisses 2009-2010 en ce moment pour des séries un poil plus vieilles !

    RépondreSupprimer
  2. >carole : je ne suis pas étonnée de voir que tu n'aimais pas cette série ;) et oui en ce moment c'est délaissage des séries du moment, j'en regarde juste quelques-unes, et je dois parler de Justified aussi! et quelques autres...

    RépondreSupprimer
  3. Holalalalalalala, déjà tu m'avais bien apatée sur Twitter mais là encore plus! Il faut vraiment que je me procure cette saison 1.

    RépondreSupprimer
  4. >tink again : et je pense que c'est tout à fait le style de série qui peut te plaire! D'ailleurs j'ai oublié de parler de la danse, ce sont beaucoup de scènes de fond. Il y a quand même certains passages plus travaillés et chorégraphiés, la chorégraphe c'est Michelle Johnston, qui a depuis travaillé sur Benjamin Button, Mad Men, et en tant qu'assistante pour le film Chicago. Vivement que tu trouves la saison 1...

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir ! Je cherche à tous prix à voir cette série, savez où je pourrais la trouver ?
    Merci d'avance !

    RépondreSupprimer
  6. >Sasha : bonjour! seule la saison 1 est disponible en dvd. Pour ma part je l'ai trouvé sur amazon en import usa (avec sous-titres français) ici : http://www.amazon.fr/American-Dreams-Season-Extended-Music/dp/B00005JNAF/ref=sr_1_1?s=gateway&ie=UTF8&qid=1286011504&sr=8-1

    RépondreSupprimer