Stop-Loss, de Kimberly Peirce


Film de Kimberly Peirce (2008)
Avec Ryan Phillippe, Joseph Gordon-Levitt, Abbie Cornish, Rob Brown, Channing Tatum, Victor Rasuk, Terry Quay, Matthew Scott Wilcox, Connett Brewer, Timothy Olyphant.
Brandon King rentre tout juste de la guerre en Irak avec ses amis également soldats. Son contrat doit s'achever juste après ce retour, mais en finalisant les dernières formalités administratives, il apprend qu'il est renvoyé selon la politique du stop-loss. Il va tout faire pour éviter d'y retourner...
Kimberly Peirce n'avait pas réalisé de long-métrage depuis Boys Don't Cry (1999), douloureux film abordant le thème de la crise d'identité sexuelle. Stop-Loss pourrait être intégré dans la catégorie des films traitant du conflit irakien, et faisant suite aux attentats du 11 septembre (la liste est longue, il doit me rester notamment Redacted à voir). Ce film-ci parle surtout de ce que vivent les soldats sur place, en territoire irakien, et leur retour au pays. Après avoir vécu un dernier combat difficile, où plusieurs soldats ont été blessés ou tués, les trois amis reviennent dans leur Texas natal, où chacun va vivre et tenter de continuer leur existence comme avant. Mais rien ne sera jamais plus pareil. Regrets, voire remords, choc, ils ont tous besoin de poser toute cette histoire derrière eux, mais leurs démons font à présent plus que jamais partie de leur vie. Le seul qui réussissait à franchir à peu près le cap voit son contrat renouvelé alors que toute l'énergie qu'il l'animait était justement fondé sur le fait qu'il n'avait pas à y retourner... 

Stop-Loss raconte avec intérêt l'histoire de ces soldats et leur entourage. Les personnages et l'histoire se mettent en place rapidement, on s'intéresse rapidement à eux et à leurs conflits intérieurs. Qu'apporte le film en plus de tous les autres? Pas beaucoup plus d'éléments, la mise en scène possède quelques effets de style, est meilleure dans sa première partie, et puis, je ne vous raconterais pas la fin, mais elle n'est pas comme j'avais imaginée... Le film est doté d'un casting assez attrayant : Ryan Phillippe, Joseph Gordon-Levitt, Channing tatum, Abbie Cornish, Timothy Olyphant, même si je retiendrais surtout les prestations des deux premiers et d'Abbie. Stop-Loss reste un film qui n'est pas forcément à retenir, à moins que vous soyez intéressé par son thème et/ou ses acteurs. 3,5/6

5 commentaires:

  1. C'est drôle, c'est un film que j'avais pensé voir, mais je n'ai jamais été suffisamment motivé pour. Je n'ai jamais réussi à être plus intéressé que cela. Au vu de ce que tu écris, je crois que je vais m'en passer sans trop de souci.

    RépondreSupprimer
  2. >carole : oui je pense qu'il est tout à fait dispensable, moi j'avoue que c'est surtout le casting qui m'a attiré, parce que le reste, bon c'est un peu du déjà-vu et cela n'apporte pas grand chose de plus.

    RépondreSupprimer
  3. Enregistré de mon côté mais Monsieur veut le voir aussi donc j'attends, et vu le retard de séries ben c'est pas pour tout de suite !

    RépondreSupprimer
  4. J'avais bien aimé. Par contre je l'ai vu avant tous les autres films traitant du même sujet, ce qui peut expliquer le pourquoi du comment.
    En revanche, Redacted, je pense que tu peux t'en passer. Je me suis royalement emmerdé devant celui-là.

    RépondreSupprimer
  5. >blythe : tu me diras ce que tu en penses quand tu l'auras vu, la pause séries devrait libérer du temps...

    >yo : le film n'est pas inintéressant non plus, j'ai vu tous les autres avant, et ça reprend beaucoup de points. Pour Redacted, ça ne m'encourage pas en effet ;) on verra...

    RépondreSupprimer