Wall Street, de Oliver Stone


Film de Oliver Stone (1987)
Avec Charlie Sheen, Michael Douglas, Tamara Tunie, Franklin Cover, Chuck Pfeiffer, Martin Sheen, John C. McGinley, Hal Holbrook, James Karen, Leslie Lyles.
Bud Fox est courtier en bourse qui n'aspire qu'à réussir et gagner le plus d'argent possible. Depuis des semaines, il somme l'un des plus grands businessman, Gordon Gekko, pour un entretien afin de travailler pour lui, et accéder à l'univers financier dont il rêve. Mais il ne s'imaginait pas l'illégalité et les fraudes auxquelles profitent...
Money never sleeps est une réplique de Gordon Gekko (Michael Douglas) dans ce premier film Wall Street d'Oliver Stone. C'est aussi bientôt le second long-métrage relatant l'univers boursier, ses businessmen et ses chiffres qui se comptent en millions de dollars. Sorti en 1987, plus de vingt ans plus tard, le film a vieilli mais s'avère être bien ancré dans son époque, tant au niveau de la mise en scène que des détails utilisés (nouvelle ère du compact disc par exemple, les débuts du téléphone portable genre grand format). Par contre, les tenues que porte Daryl Hannah sont bien de leur temps, mais plus vraiment en accord avec la mode actuelle (la 'meilleure' ira au chapeau à voile et pompons ou le tailleur rouge et à damier noir et blanc).

Wall Street est une vraie immersion dans le monde des finances et des courtiers, les deux acteurs Michael Douglas (Oscar du meilleur acteur en 1988 pour ce rôle) et Charlie Sheen y sont excellents (sans être une grande fan des deux acteurs). Oliver Stone se sert aussi de nombreux plans et mouvements de caméra astucieux (notamment quand il filme la ville ou ses personnages), avec la mise en valeur d'un côté étouffant, comme une impasse dans laquelle se trouve Bud Fox (Charlie Sheen). La seconde partie du film est moins intense, Fox ayant pris ses marques, ça parle beaucoup de chiffres et business, on n'attend qu'une chose : un retournement de situation, contre Gordon Gekko. Wall Street est un bon contexte pour découvrir le second film qui arrive en septembre (sortie US), même si j'ai peur que l'histoire se répète au niveau de la relation d'admiration/manipulation entre Jacob Moore (Shia LaBeouf)/Gordon Gekko (toujours Michael Douglas). Sauf qu'il y a quelqu'un en plus entre eux deux, le personnage de Winnie Gekko (Carey Mulligan), future femme de Moore. A suivre la bande-annonce du premier film, pour le nouveau c'est ici. 3.5/6

2 commentaires:

  1. Ah pas encore eu le temps de revoir (là on essaye d'être le plus à jour possible niveau séries), mais quand je l'ai vu ado j'avais adoré au point que je voulais devenir courtier en bourse !

    RépondreSupprimer
  2. >blythe : du coup je pensais qu'il sortait cet été, et c'est qu'en septembre, j'avais le temps le voir! (et pas de date pour la France d'ailleurs) Bon par contre le métier de courtier ne me tente pas du tout ;)

    RépondreSupprimer