Aurélie Dupont danse, l'espace d'un instant, de Cédric Klapisch


Film (TV) de Cédric Klapisch (2009)
Avec Aurélie Dupont, Manuel Legris...
Le cinéaste Cédric Klapisch a suivi la danseuse étoile Aurélie Dupont pendant trois ans, ce film d'une heure en fait son portrait, sur scène comme en coulisses, et son amour immuable pour la danse.
Cédric Klapisch avait déjà montré son amour pour la danse dans son dernier long-métrage, Paris, avec Romain Duris dans le rôle d'un danseur. Il porte une nouvelle fois un superbe regard sur cet art en consacrant ce documentaire à la danseuse étoile, Aurélie Dupont. Ces images nous immergent dans son quotidien, qu'elle voit comme un travail 'normal'. Elle parle de discipline, de gestes qu'elle pratique tous les jours, comme le temps des échauffements qu'elle fait en arrivant au travail chaque matin depuis qu'elle a 10 ans. Le réalisateur nous montre aussi combien le corps est un élément précieux dans leur vie. Un corps qui s'entraîne des heures par jour, depuis des années. Il montre aussi combien ces danseurs aiment leur métier et leur besoin d'accéder à une perfection, pour la scène. Cela m'a fait sourire quand Aurélie s'en veut de ne pas réussir à enchaîner un grand nombre de tours piqués. Son maître de ballet lui rappelle que l'adrénaline sur scène est capable de lui donner le souffle qui lui manque à l'entraînement. On la voit plus tard se ré-entraîner, et réussir ce qu'elle désirait. Persévérance, et bonheur...

Le documentaire porte aussi un regard sur la danseuse, en tant que femme. Ayant suivi Aurélie Dupont pendant trois ans, on découvre ses répétitions et ses représentations sur scène, ainsi que sa maternité. Là encore, la relation au corps est présentée comme étant une valeur, le regard sur la scène alors qu'Aurélie est enceinte, ce manque... et puis ensuite le retour aux entraînements après avoir retrouvé la forme et la ligne. Une importance pour elle, mais surtout l'envie de se retrouver soi-même. Retrouver les gestes habituels (notamment sur les pointes) est difficile près d'un an après. Elle le dit 'c'est frustrant, j'ai encore le souffle mais pas la force dans les pieds'. Le fait de porter son enfant change aussi le travail sur son corps, ce n'est pas pour autant qu'elle ne va plus le prendre dans ses bras, c'est donc son corps qui va s'adapter.

L'entourage de la danseuse étoile est aussi mis en valeur, son amie avec qui elle s'entraîne depuis des années. Et également le danseur étoile Manuel Legris, son compagnon de route qu'elle a eu pendant des années sur scène. Le danseur a fait ses adieux l'année dernière, le moment est à la fois beau et triste. Aurélie Dupont danse, l'espace d'un instant est un très beau documentaire, riche en émotion, et proche autant de la danse que de la danseuse étoile. A voir absolument. 5/6

2 commentaires:

  1. Rah je suis jalouse! Il va vraiment falloir que je rentre en France un jour :) Tout ce que je lis autour de ce documentaire fait vraiment super envie!

    RépondreSupprimer
  2. >Tink again : le film est sorti en dvd en mars (http://bit.ly/bXg2eo), mais je l'ai vu en enregistré, en VHS... je pense pas que cela va t'aider si je te l'envoie. Et oui je pense que ce film pourrait beaucoup te plaire, j'aurais même aimé qu'il dure plus longtemps qu'une heure!

    RépondreSupprimer