L'arnacœur, de Pascal Chaumeil


Film de Pascal Chaumeil (2010)
Avec Romain Duris, Vanessa Paradis, Julie Ferrier, François Damiens, Helena Noguerra, Andrew Lincoln, Jacques Frantz, Amandine Dewasmes, Jean-Yves Lafesse.
Alex est un briseur de couple professionnel, il séduit les femmes qui ont besoin d'ouvrir les yeux sur leur relation vouée à l'échec.Sa prochaine affaire concerne Juliette, qui doit se marier bientôt avec l'homme parfait. L'enjeu est de taille, tout à l'air d'aller dans la vie de ce couple...
Une comédie sentimentale française, j'avoue avoir eu des doutes avant d'aller en salle voir ce film. L'arnacœur joue la carte des sentiments, et surtout beaucoup d'humour, et un peu d'action. Le film dure 1h45 et je n'ai pas eu le soupçon d'un ennui pendant  tout ce temps. La scène d'ouverture fonctionne plutôt bien, la fille séduite est plutôt idiote, c'est facile pour l'arnacœur d'user de ses charmes. Mais avec le personnage de Juliette que joue Vanessa Paradis, la tâche est plus rude, elle est heureuse dans sa vie... J'ai d'ailleurs été plus que séduite de revoir Andrew Lincoln, celui qui interprète le rôle de son futur mari. Peut-être est-ce le doux souvenir de cette scène de Love Actually (méga romantique) qui m'est resté en tête...

L'histoire est donc là, Alex va avoir mille misères pour faire craquer le cœur de Juliette. En fait, c'est comme si Alex était un grand gosse cherchant à faire le malin devant les filles, qui réagissent en pouffant de rire. Ces scènes sont drôles, rythmées, il sait tout faire, tout s'enchaîne avec fluidité, mais il manque un petit quelque chose de romantique pour qu'on croit entièrement à leur béguin. Les personnages secondaires sont bien choisis (bien que je ne sois pas fan de Julie Ferrier...), François Damiens est juste excellent et Helena Noguerra fait un passage remarqué. J'ai passé un bon moment, amusant et divertissant, pas totalement transportée émotionnellement en fait. La musique est également très bien utilisée, tout comme les moments dansés en référence à Dirty Dancing. Dernière chose, j'ai l'habitude de ne pas regarder beaucoup de bandes-annonces, j'aurais dû m'en passer là aussi, bon nombre de séquences y sont un peu trop dévoilées... 4/6


Pour lire le billet plus centré sur la danse, c'est sur le blog Dance a little dance with me.


7 commentaires:

  1. Je suis allée le voir hier et c'est vrai que je n'aurai pas du trop voir la bande-annonce car tous les très bons moments sont dévoilés. La scène d'ouverture est géniale: on démarre sur les chapeaux de roue. Le running gag est excellent: quand Romain Duris se tourne vers la caméra en grimaçant pour pleurer.
    Le passage dans le restau italien m'a fait penser à la belle et le clochard.
    J'ai beaucoup aimé les deux danses avec Vanessa Paradis et l'autre avec François Damiens :-D
    Et le déhanché de Romain... cela se passe de commentaires :-D
    Reste qu'il manquait un petit quelque chose mais je ne sais quoi!

    RépondreSupprimer
  2. >@nnoushka : cool!

    >ennA : ha oui tiens, je n'en ai pas parlé quand Romain se force à pleurer, extra! pour sa danse avec Vanessa, j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose justement, comme dans leur histoire d'ailleurs. Ça faisait quand même longtemps que je ne m'étais pas autant amusée devant un film du genre, français !

    RépondreSupprimer
  3. Haaaa...
    Moi, ma scène préféré, c'est quand Romain chante "WAKE ME UPPPPP" dans la voiture...


    Les fourmis dans la chatte sont aussi pas mal...

    RépondreSupprimer
  4. >Mélanie Melon : ha oui cette scène était assez énorme aussi, avec cette envie de chantonner en même temps ;) pour les fourmis dommage de l'avoir découvert dans la bande-annonce...

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir, je confirme que c'est une comédie plaisante et qui rencontre un grand succès auprès du public. C'est mérité. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  6. >dasola : oui un bon moment de comédie romantique française, elles se font rares sur nos écrans, il est toujours bon de le noter ;)

    RépondreSupprimer