The Hurt Locker {Démineurs}, de Kathryn Bigelow


[Merci à Cinetrafic pour cette offre dvd]

Film de Kathryn Bigelow (2009)
Avec Jeremy Renner, Anthony Mackie, Brian Geraghty, Guy Pearce, Ralph Fiennes, David Morse, Christian Camargo, Suhail Aldabbach, Evangeline Lilly, Sam Spruell.
Bagdad, de nous jours. Le sergent-chef James, spécialiste du déminage en zone de combat, prend la tête d'une unité d'hommes ultra-entraînés au désamorçage d'explosifs. Mais ses méthodes surprennent deux de ses soldats, lorsqu'il les précipite dans un jeu mortel de guerilla urbaine, sans se soucier de leur sécurité. James se comporte comme si la mort ne lui faisait pas peur. La ville plonge dans le chaos. Ses subordonnés tentent de raisonner James, grisé par le danger. Sa vraie nature se révèle alors, et ses hommes en seront marqués à jamais...
Une terre rouge aux allures martiennes, un petit robot qui inspecte le sol, une combinaison d'astronaute, la scène d'ouverture de The Hurt Locker nous ferait presque penser à un film de science-fiction... L'action se déroule en Irak, pendant la guerre, l'histoire étant basée sur le travail d'une équipe de démineurs. L'immersion dans la vie de ces soldats est intense, avec ce sentiment constant que quelque chose de grave peut se produire à chaque instant (bombes, snippers...). La première séquence nous fait entrer rapidement dans le vif du sujet, avec Guy Pearce dans l'habit du démineur, le souffle de l'explosion étant superbement exploité visuellement. La réalisatrice Kathryn Bigelow a d'ailleurs créé un beau travail de mise en scène, jonglant entre les silences, les pauses des snippers pendant leur visée et d'ingénieux emplacements des différentes bombes (le déterrement des six obus par exemples : fabuleux plan).

Ecrit par Mark Boal, qui a suivi quelques temps une équipe de démineurs, le film nous plonge dans le quotidien de ces soldats un peu à part. Deux ou trois hommes qui surveillent, seul un militaire se charge de désamorcer la bombe. L'acteur Jeremy Renner est parfait dans ce rôle du téméraire qui ne recule devant aucun obstacle, telle une adrénaline communicative, il se dégage un suspens à l'écran où tout se joue sur ces instants décisifs. Comme une raison de vivre, sa scène dans le magasin face aux paquets de céréales parle d'elle-même : ultra doué sur le terrain, il est incapable de se décider devant quelque chose de banal et de quotidien tel un paquet de céréales... Du côté des autres personnages, il y a l'angoissé du terrain (Anthony Mackie) qui suit le protocole à la lettre, et n'a qu'une envie : quitter cet enfer, tout l'inverse du désamorceur. Et le plus jeune (Brian Geraghty), rongé par les remords. Guy Pearce, David MorseRalph Fiennes et Evangeline Lilly font également des apparitions éclairs.

The Hurt Locker est en lice pour les Oscars (catégories film, réalisateur, acteur, scénario original, photographie, montage, musique et son), je ne peux que lui souhaiter de remporter des récompenses (malgré une petite polémique du moment...). Le film possède une tension presque palpable, ne porte pas seulement sur des évènements de la guerre, mais aussi sur l'impact qu'elle a sur les êtres humains. A voir absolument. 5/6

Bonus : le dvd est doté de légers bonus, composés d'un making-of de 12 minutes, qui nous présente les acteurs ainsi que les scénariste et réalisatrice, ainsi qu'une bande-annonce (uniquement en français).

Démineurs
Un film de Kathryn Bigelow avec Jeremy Renner et Anthony Mackie.
Distribution : M6 Vidéo
http://www.m6videodvd.com/
Date de sortie : 24/02/2010

4 commentaires:

  1. Je ne l'ai toujours pas, je ne sais pas pourquoi mais il ne me tente pas, peut être le thème de la guerre qui me semble vu et revu...

    RépondreSupprimer
  2. 5/6 pour moi aussi, et comme je l'avais oublié dans mon tableau excel il n'est pas dans mon top de l'année, quelle nulle...
    J'aime bien ton analogie avec un film de SF, et ouaip les caméos étaient sympas en plus, et Jeremy Renner très bien, la photo, la réalisation aussi, bref je lui souhaite aussi de gagner !

    RépondreSupprimer
  3. Bon ben même avis. J'ai vraiment adoré. Autant le travail des acteurs que la réalisation. Et évidemment une fois de plus le traitement du corps, avec cette carapace "hurt locker" qui rend le désamorceur limite invincible, ou du moins décuple son côté téméraire, dès qu'il la revêt, comme si c'était son costume de super héros.
    Et je te suis pour le rapport à la SF également, j'y avais pensé aussi d'autant plus que la carapace ressemble à un costume de cosmonaute...

    RépondreSupprimer
  4. >luce and vintage : j'aime bien les films de guerre, mais celui-ci ne porte pas sur des périodes de combat. Les démineurs sont plus inactifs mais risquent encore plus leur vie et celles de ceux qui vivent dans leur rayon... Bien plus qu'un film de guerre, n'hésite pas à le regarder!

    >blythe : pour la SF c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit en voyant le petit robot sur cette terre ocre. Je ne connaissais pas Jeremy Renner, excellent! Le film, la photo, le montage, j'ai envie de revoir les autres films de Kathryn maintenant ;)

    >tink again : ha oui tiens comme une tenue de super-héros, je n'avais pas pensé à ça, moins pratique celà dit ;) bon et bien : Team Kathryn!

    RépondreSupprimer