[bilan] Being Erica {saison 1}


Série canadienne créée par Jana Sinyor (2009)
Avec Erin Karpluk, Vinessa Antoine, John Boylan, Kathleen Laskey, Joanna Douglas, Adam MacDonald, Paula Brancati, Michael Riley, Tyron Leitso, Reagan Pasternak...
Erica Strange, une jeune trentenaire, est persuadée que sa vie est un désastre à cause des mauvaises décisions qu'elle a prises. Elle fait alors la connaissance d'un certain Dr. Tom, un mystérieux thérapeute, qui va lui donner la possibilité de revivre les moments qu'elle regrette le plus. (source allociné)
Comme si je n'avais pas assez de séries comme ça à regarder, Being Erica s'est ajouté dans mon planning surtout par curiosité. Et cette série canadienne ne m'a pas déçue du voyage, Erica est trentenaire, se pose beaucoup de questions, n'imaginait pas du tout sa vie professionnelle ainsi, ni sa vie sentimentale d'ailleurs... A son avis, si elle en est rendue à ce stade, c'est surtout parce que son passé est semé d'erreurs et de prises de décisions pas toujours correctes. Elle est humaine quoi. Et si justement elle pouvait revenir en arrière, sur ses regrets et pourquoi pas les corriger? C'est ce que va lui proposer le Dr Tom, selon une thérapie qui va l'envoyer dans son passé, jusque dans celui de ses parents dans les années 70, où elle va pouvoir agir autrement, mais attention sans pour autant changer le cours des choses, comme la mort d'un de ses proches.

Ce mélange de fantastique, de comédie et de drama est très bien dosé. Je n'ai pas pu m'empêcher, et je ne dois pas être la seule, de me mettre à la place d'Erica Strange. Son personnage est vivant, sincère, par moment un peu naïf (mais qui ne l'est pas?), généreuse, et un peu étrange. Chaque épisode propose une petite morale annotée d'une citation, c'est un peu redondant mais souvent bien tourné. Erica est trentenaire, ce qui fait que son passé est aussi celui de ma génération. Les années 90, le début des années 2000, la musique, les fringues, les évènements, tout y passe. Dirty Dancing, River Phoenix, MC Hammer, U2, Britney Spears en poème (!), Romeo + Juliet, et même un épisode consacré à une petite bande de geeks fans de jeu de rôles vampiriques. Beaucoup de déguisements aussi, l'épisode d'Halloween par exemple, et un peu de danse aussi. Quand à chaque évènement de bonds dans le temps, c'est  bien géré et fluide dans l'histoire.

Les seconds rôles sont aussi très attachants, à commencer bien sûr par le beau garçon, Ethan, instituteur, marié pendant 10 ans à Claire, il est introverti et n'a jamais vraiment donné son avis dans sa vie, ni chercher le conflit dans des situations ou des choix difficiles. Erica est aussi entouré d'une famille plus ou moins proche, avec ses problèmes. Un frère aîné décédé, ce drame a bouleversé tous les membres de la famille Strange. Des parents divorcés quand les enfants étaient ados, un cap pas évident à vivre pour chacun d'entre eux. Une soeur très proche en froid avec Erica suite à un différend avec son beau-frère. Et puis il y a les copines proches, et une boss plus jeune et très peste.

Le personnage d'Erica évolue pas mal au cours de cette saison, surtout par rapport un évènement en particulier. La saison 1 comprend 13 épisodes et a été diffusée en début d'année sur la chaîne canadienne CBC. La saison 2 vient tout juste de s'achever le 8 décembre dernier. Being Erica est une série qui vaut le détour, qui, je ne pense pas beaucoup me tromper, plaira à bon nombre de spectatrices. A suivre une petite bande-annonce et quelques photos :

5 commentaires:

  1. Ah seulement 13 épisodes (la 2 c'est pareil ?), c'est tentant en effet je pense que ça pourrait me plaire, mais pendant les vacances j'ai 30 Rock à rattraper et il faut que je finisse Gilmore Girls (j'ai aussi Veronica Mars prêt à regarder argl)... ah bravo je te remercie pas hein ;op

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement, j'avais dû visionner 3/4 épisodes, je ne sais plus trop. J'ai arrêté, car je trouvais déjà cela répétitif, et au mois de janvier/février, ce n'est pas la période la plus calme. Alors au départ, ça va, puis plus on avance dans le mois, plus le temps diminue, et comme elle n'avait pas réussi à me convaincre, à la trappe! La survie d'une série tv sur mon écran dépend aussi de sa période de diffusion lol!

    RépondreSupprimer
  3. >blythe : oui la saison 2 fait 12 épisodes. Et tu as Veronica Mars aussi à rattraper! en effet y'a du pain sur la planche! (enfin je dis ça... moi aussi hein!)

    >carole : je te rejoins tout à fait pour le côté très répétitif, dans chaque épisode, la partie bond dans le temps est d'ailleurs souvent dans les mêmes moments... mais bon tu l'auras remarqué, cela ne m'a pas gêné le moins du monde. C'est aussi assez désert en ce moment sur le petit écran, ça aide beaucoup!

    RépondreSupprimer
  4. la saison 2 était un peu en dessous, mais ça se regarde avec plaisir et je pense que ça peut plaire à de très très nombreuses spectatrices!

    RépondreSupprimer
  5. >camille : je suis en cours de visionnage de la saison 2, c'est en effet un poil moins bon, mais c'est toujours aussi sympa (bon par contre, elle devrait tout faire pour le garder son Ethan non?...)

    RépondreSupprimer