The Private Lives of Pippa Lee {Les vies privées de Pippa Lee} de Rebecca Miller


Drame de Rebecca Miller (2009)
Avec Robin Wright Penn, Mike Binder, Alan Arkin, Winona Ryder, Ryan McDonald, Cornelius West, Maria Bello, Arnie Burton, Tim Guinee, Drew Beasley, Madeline McNulty...
Pippa Lee semble être une femme comblée par la vie. Mais elle réalise brusquement que cette vie à priori si stable commence à s'effriter. Lassée par les sempiternels réveils banlieusards et par le persistant vrombissement des tondeuses à gazon, elle en vient à se demander comment elle en est arrivée là...
Rien qu'avec son casting, Les vies privées de Pippa Lee aurait pu plaire aux amoureux des histoires dramatique et romantique mettant en scène plusieurs personnages sur différentes périodes dans le temps. Sauf que le sauce ne prend jamais vraiment. Pippa Lee est incarnée par les très belles Robin Wright Penn et Blake Lively, pour son personnage à l'âge de l'adolescence. Les deux actrices s'en sortent bien, mais il manque un petit quelque chose pour vraiment convaincre.  

Pippa Lee est une mère de famille discrète et mystérieuse, ayant rencontré son mari très jeune et dont la vie a suivi son cours sans qu'elle ne se dévoile jamais vraiment, même vis-à-vis de sa propre famille. Petit à petit, elle réalise que peu de gens porte vraiment attention à elle, même son mari plus âgé qu'elle, incarné par Alan Arkin, ou sa meilleure amie dépressive jouée par une Winona Ryder presque continuellement en larmes dans le film... L'arrivée du personnage joué par Keanu Reeves va lui faire prendre conscience de beaucoup de choses, pas le tatouage, mais l'envie d'ailleurs et pourquoi pas d'une nouvelle vie. Parmi le reste du casting, beaucoup ne serve malheureusement à pas grand chose, comme Julianne Moore ou Maria Bello (qui a tout de même plus de scènes que Julianne). Et Monica Bellucci nous signe un départ en toute beauté, si on peut dire... Les Vies privées de Pippa Lee aurait pu gagner en intensité si l'histoire avait été plus épurée, trop d'histoires tuent l'histoire. Cela dit, c'est un film agréable digne d'un après-midi pluvieux, mais ne vous attendez pas à être transporter par les émotions. 2.5/6

4 commentaires:

  1. 2.5/6, bam ! Mais un joli casting en effet, ce sera parfait comme film-sieste alors !

    RépondreSupprimer
  2. >blythe : pour un film sieste oui c'est parfait;) ma note aurait quand même tendance à grimper jusqu'à la moyenne, surtout après avoir vu 2012...

    RépondreSupprimer
  3. Moi davantage que le trop d'histoire, c'est le manque d'intensité qui m'a géné, ce que pê l'auteur essaie de faire passer pour de la pudeur reste très superficiel! On est loin de la suggestion façon Ang LEE. On ne ressent vraiment pas les angoisses de Pippa, jeune adulte "contrainte" par la raison à épouser un homme pour la sécurité... Mais ca reste un bon moment!

    RépondreSupprimer
  4. Un bon moment quand même, et en fait j'ai surtout trouvé que la réalisatrice racontait tout un tas d'histoires sans vraiment s'impliquer pour nous faire ressentir quelque chose quoi. Ce n'est pas non plus mauvais mais c'est le genre de film vite oublié.

    RépondreSupprimer