Knowing {Prédictions} de Alex Proyas

Film de Alex Proyas (2009)
Avec Nicolas Cage, Rose Byrne, Chandler Canterbury, Ben Mendelsohn, Nadia Townsend, Adrienne Pickering, Liam Hemsworth, Terry Camilleri, Danielle Carter...
Pour fêter l'anniversaire d'une école, une cérémonie est organisée au cours de laquelle une capsule temporelle contenant des messages écrits par des enfants 50 ans auparavant est déterrée et ouverte. Chaque enfant emporte chez lui un message, mais celui du petit Caleb est illisible, car il s'agit d'une suite incohérente de chiffres. D'abord amusé, son père, statisticien, essaye de trouver une signification. Horrifié, il découvre peu à peu que chaque séquence de chiffres correspond à la date exacte d'une catastrophe récente. Lorsqu'il comprend que les 3 dernières séquences prophétisent des cataclysmes à venir, une course contre la montre commence.

Le pitch du départ du film Prédictions augure un film catastrophe comme il se doit, fin du monde et course contre la montre au programme. Des premières scènes bien menées, un jeune garçon un peu à part, et un père joué par Nicolas Cage en pleine quête des évènements catastrophiques, impuissant devant les drames. Les scènes d'action sont impressionnantes à suivre, on en prend notre parti dans ce film, le contrat est rempli. Les acteurs -il y a aussi Rose Byrne en mère éplorée- font ce qu'ils peuvent mais le film prend ensuite une tournure biblique qui perd tout son sens, mon sens en tout cas. L'idée de départ me plaisait pourtant bien, avec le bond dans le passé et la jeune fille étrange, et malgré de bonnes séquences d'action, le long-métrage d'Alex Proyas tombe vite dans le cliché et le prévisible, dommage. 3/6

Le film est disponible en vod ou à la vente chez Canalplay.

4 commentaires:

  1. Pas encore vu mais il passe bientôt il est sur ma liste, même si j'en attends pas grand chose à vrai dire...

    RépondreSupprimer
  2. La première partie est pas mal, mais la deuxième moins bonne. J'ai un avis plutôt similaire au tien (si ce n'est que le côté biblique m'est surtout apparu comme une facilité plus qu'un véritable outil pour le scénario).

    RépondreSupprimer
  3. j'ai vu ce film dans l'avion Beyrouth-Paris CDG! C'est pas mal, il y a un bon suspense je trouve! par contre la fin est archie trop facile ... voire décevante!

    RépondreSupprimer
  4. >blythe : je n'en attendais pas non plus grand chose ;)

    >carole : le début m'a pas mal captivé aussi, mais alors la suite...

    >célinette : on est toutes d'accord ;) Tu avais combien d'heures de vol de Beyrouth, le temps de voir un film apparemment! Hâte de découvrir tes photos Célinette! bisous

    RépondreSupprimer