Inglourious Basterds, de Quentin Tarantino


Film de Quentin Tarantino (2009)
Avec Brad Pitt, Mélanie Laurent, Christoph Waltz, Michael Fassbender, Samuel L. Jackson, Diane Kruger, Mike Myers, Eli Roth, B.J. Novak, Julie Dreyfus, Cloris Leachman...

Shosanna échappe de peu de l'exécution, s'enfuyant de la petite maison où elle se cachait, elle laisse derrière elle sa famille assassinée par la Gestapo. Quelques années plus tard, elle s'est construite une nouvelle identité et est devenue gérante d'un petit cinéma. Et tandis que l'équipe des Basterds court après les gradés allemands, leur chemin va croiser celui de Shosanna.
Des premières images sur une musique de western, gros plans sur les visages, le ton est donné dès le départ, la suite va être intense... Ce premier chapitre (tout le film est divisé en chapitres) est assez lent, les personnages se mettent en place, mais très vite la tension monte en flèche. Et dès cette scène, je comprend pourquoi Christoph Waltz a été récompensé au dernier festival de Cannes pour ce rôle. Il s'impose et met mal à l'aise, et toutes ses scènes seront ultra intenses, sans qu'on puisse s'imaginer la suite de ce qu'il va faire. Et il ma fait vraiment flipper.

Brad Pitt fait son entrée dans l'univers tarantinesque, il a un style, une façon d'être et apporte beaucoup de dérision. Je m'attendais à plus, je ne suis pas déçue par le personnage, mais presque, sans trop savoir pourquoi. Et puis, il y a aussi Daniel Brühl, bien loin de Good Bye Lenin, Eli Roth qui laisse une empreinte avec pourtant peu de présence à l'écran (et surtout peu de dialogues), et puis Michael Fassbender qui laisse également une empreinte mémorable. Mélanie Laurent impressionne aussi, même si dans certains passages son jeu est parfois approximatif.

Au niveau de la mise en scène, j'ai bien retrouvé l'univers de Tarantino que j'aime tant, peut-être un poil trop bavard par moment mais ces moments-là ne sont jamais inutiles dans l'histoire. Le côté trilingue apporte aussi beaucoup aux différentes situations, tous les protagonistes ne comprenant pas toujours les discutions. Et cette passion pour le cinéma qui se retrouve également en plein cœur du son scénario, c'est juste terrible. Le fait de couper le film en plusieurs sections me donnait envie à chaque fois d'en savoir plus sur les personnages et les évènements en question. Comme les agissements des Basterds justement, où les faux lieutenants allemands dans le bar.

Ce billet est déjà bien long, je pourrais parler encore et encore du film. J'aurais même envie de revoir le film pour retrouver cette impression intense d'interrogatoires et de faux-semblants et ces silences pesants où tout peut arriver... Une musique moderne, ou comme dans un western (on a aussi droit à un morceau de la BO de Kill Bill), des personnages attachants, ou au contraire ultra repoussants, c'est pour moi au moins un 5/6, voire plus. Besoin de laisser vieillir le film, ou de le revoir, et aviser si la note peut s'améliorer, ou pas.

13 commentaires:

  1. Moi aussi, j'ai du mal à voir la note maximale pour ce film, même si je pense qu'il se bonifiera avec plusieurs visions, mais pas tout de suite...

    RépondreSupprimer
  2. Moi, perso, je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai bien aimé mais je n'ai pas été plus emballée que ça. J'ai trouvé qu'on voyait les basterds peu présents dans le film, beaucoup de blabla dans certaines scènes (où je me disais, bon on avance, là??). Par contre, un Christoph Waltz qui mérite amplement sa palme, un premier chapitre excellent où la tension est présente et un Daniel Brühl parlant divinement bien le français pour le plaisir de mes yeux et de mes oreilles! :-D

    RépondreSupprimer
  3. Très belle critique que j'ai eu plaisir à lire :).
    On pourrait parler de ce films sur des pages et des pages tellement il est complet, complexe et dense.
    Tarantino est décidémment un excellent directeur d'acteur : il fait ressortir le meilleur de tous ceux qui tournent avec lui (même pour une courte scène). De plus il est capable de distiller de l'humour au milieu des situations les plus tendus, sans pour autant casser la tension dramatique.
    J'ai adoré ce film, de bout en bout.

    RépondreSupprimer
  4. >hyacinthe : et puis il y a tellement de choses dans ce film qu'un second visionnage est nécessaire.

    >ennA : oui je vois bien ce que tu veux dire pour les moments très bavards, ils m'ont moins gêné. Christoph Waltz incroyable en effet, et un Daniel Brühl extra, et vraiment flippant sur les derniers instants...

    >vomirencostard : merci! beaucoup de choses à dire en effet, et j'aime voir un passionné comme Tarantino travailler avec des acteurs qu'on n'aurait pas imaginé chez lui et de voir qu'il se sert de tout ce qu'il aime, à fond (le cinéma en l'occurence).

    RépondreSupprimer
  5. Célinetteaoût 24, 2009

    Un film JUBILATOIRE ... peut être pas autant que Boulevard de la mort mais jubilatoire quand même!! Une BO à tomber par terre : le générique de fin est tiré du film "Allonsanfan" des frères Taviani (film absolument génial sur l'anarchie)! Des acteurs d'une drôlerie à se damner, des actrices d'une beauté hallucinante, un Strugel écœurant à souhait!!!! Un film à voir ABSOLUMENT en VO ... la VF doit être un véritable caranage!
    Quentin ... je t'aime, je t'adore!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai envie de le voir! J'ai adoré kill bill! j'irai la semaine prochaine je pense!

    RépondreSupprimer
  7. >célinette : héhééh je te l'ai dit, j'adore ton comm ;) et je ne connais pas ce film des frères Taviani.

    >July : pense à aller voir le film VO (la vf va tout casser les dialogues et l'histoire), au Katorza par exemple ;)

    RépondreSupprimer
  8. En tant que grand fan de Tarentino (Reservoir Dogs 4 ever), je suis (enfin) aller voir ce dernier opus. J'avais bcp d'attente sur ce film. Et Tarentino a relevé le défi avec brio. Ya rien à redire dans l'ensemble, ce film ressemble à un cours de cinéma pour moi. Je suis juste un peu dèçu des passages en VF (surtout dans le cinéma de Melanie Laurent) où le talent de Tarentino pour écrire des dialogues ne ressort pas, pire ils sont parfois mauvais. Je ne comprends pas l'allemand, mais je suppose qu'il n'a pas fait de prouesse de ce coté là non plus.

    Dommage, mais ca ne gache en rien le film.

    A voir et revoir.

    RépondreSupprimer
  9. >renaud s/ : je vois tout à fait ce que tu veux dire, j'ai vu une courte interview justement de Mélanie Laurent où elle parle de sa collaboration avec Quentin. Au niveau du travail, ils se parlaient en anglais et elle interprétait ce qu'il souhaitait pour les scènes dans sa langue. Les approximations viennent peut-être de là (pour voir la vidéo : http://www.traileraddict.com/trailer/inglorious-basterds/interview-melanie-laurent).
    Bon, je l'ai vu à sa sortie, et j'ai déjà envie de le revoir pour toutes ces scènes de dialogues incroyables... comme tu dis, à voir et à revoir ;)

    RépondreSupprimer
  10. Enfin vu et j'ai adoré (5,5/6) ! Forcément c'est bavard, on s'y attend chez Tarantino, mais au moins cette fois avec la tension des scènes c'est justifié et ça passe bien (comme les persos, on attend péniblement que l'intrus finisse son blabla, en se demandant comment ça va finir). VO trilingue très sympa, les jeux d'accents et de langues (le moment en italien !). Mélanie Laurent je ne la connaissais pas mais je l'ai trouvée inégale selon les scènes, par contre Waltz, Bruhl, Pitt et Roth sont vraiment marquants !

    RépondreSupprimer
  11. >blythe : yess! pour Mélanie Laurent, je pense que ce que dit Renaud n'est pas faux, ces passages en français ne sonnent pas toujours juste. Cela ne m'a pas trop gêné de mon côté. Le moment en italien est juste énorme... Et les acteurs que tu citent ont un certain panache dans le dialogue et l'allure qui les rend encore plus mémorable!

    RépondreSupprimer
  12. j'ai aimé le film mais par contre Mélanie Laurent me l'a complètement gâché. Je ne l'ai jamais trouvé juste. Le pire étant la scène avec Marcel où ils décident de faire leur attentat...

    RépondreSupprimer
  13. >coming soon : pour ma part, elle ne m'a pas gênée, mais je vois bien ce que tu veux dire. Tu n'es pas la seule à avoir ressenti ça ;) à bientôt!

    RépondreSupprimer