A Walk to remember {Le Temps d'un automne}, d'Adam Shankman



Drame romancé d'Adam Shankman (2002)
Ecrit par Karen Janszen, d’après le roman de Nicholas Sparks
Avec : Mandy Moore, Shane West, Peter Coyote, Al Thompson, Daryl Hannah, Lauren German, Clayne Crawford, Paz de la Huerta, Jonathan Parks Jordan, Matt Lutz...

Landon est un jeune homme très populaire dans son lycée, et jamais le dernier pour se moquer des autres ou participer aux mauvaises blagues. Et quand l’un d’entre eux finit à l’hôpital après une vilaine chute, Landon doit accomplir des heures de ménage à son lycée, donner des cours aux élèves en difficulté et jouer dans la pièce de fin d’année. C’est là qu’il fait la rencontre de Jamie, la fille du pasteur. Pieuse et ultra sage, ils ont des personnalités bien différentes, et malgré ça, ils vont tomber fous amoureux. Jamie l’avait prévenu, il ne doit pas trop s’attacher à elle…

Le temps d’un automne est un film que j’ai découvert alors que j’étais en plein visionnage de la série Once & again (avec Shane West donc) en 2003. Je ne le vous cacherais pas, c’est un film qui fait pleurer, mais pas que, l’amour est présent dans quasiment toutes les scènes. Même si la maladie est aussi le centre de l’histoire, la souffrance et les soins médicaux n’est montré. Juste de l’amour, plein d’amour.

Beaucoup d’eau de rose, mais aussi une belle alchimie entre les deux acteurs principaux, Shane West et Mandy Moore, et puis la musique, étant également musiciens, ils ont participé tous les deux à la bande son. Shane avec son groupe Jonny Was pour le morceau “So What Does It All Mean?, et Mandy pour les titres “Lighthouse”, “Only Hope”, “Someday We’ll Know”, “It’s Gonna Be Love”, “Cry”.

Adam Shankman en est à sa troisième réalisation, pas de chorégraphie dans ce film mais un amour indéniable pour la danse, notamment dans les dialogues « Everybody can dance ». Toute la première partie est très appréciable, les deux personnages apprennent à se connaître, ils sont beaux, amoureux et tout et tout. Et puis, il apprend la mauvaise nouvelle, le film perd un peu de rythme et ce n’est plus le même amour, mais l’histoire reste agréable à suivre et ne tombe pas non plus dans le trop larmoyant (j’ai quand même versé une larme hein). Un film à voir un jour de bon moral.

Pour info, l’auteur du roman, Nicholas Sparks, s’est inspiré de la vie de sa soeur, et a aussi écrit les romans The Notebook, et Message in a bottle, également adaptés au cinéma. 4/6

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire