Southland {6e épisode}


1x06 : Mace in the face (***)

Pas encore vu le dernier épisode de cette saison, j'ai trouvé celui-ci vraiment bien, des personnages qui s'étoffent, des vies qui se dévoilent, des crimes, des enquêtes, des courses-poursuites, vraiment sympa. Pour l'histoire, un père et sa fille, pleins aux as, se font cambriolés alors qu'ils sont dans la maison. Le père est blessé et envoyé à l'hôpital, sa fille, ancienne amie de Ben, a du mal à rester chez elle seule. Elle se rapproche alors de Ben. On découvre aussi un peu plus la vie privée du policier, avec l'apparition de sa mère. Une mère qui ne prend pas grand chose au sérieux, qui prend la vie comme elle vient, et qui pense que son fils ne se donne un peu trop de barrières. C'est certain, la vie est bien différente dans la rue, sur le terrain, en dehors de ses maisons pleines de richesse...

Les problèmes de couples sont aussi fréquents parmi les inspecteurs, quand l'une croit avoir enfin fait une rencontre qui va durer, son coéquipier se fait jeter de chez lui... Bryant a toujours beaucoup de soucis avec sa femme, qui tape sur les nerfs je dois dire. Et puis Cooper, qui a des douleurs au dos, est accro aux médicaments, même si on sait que ce genre de problème est courant, dommage que cela se réduise à un cliché. Et puis, son personnage est encore à peine dévoilé, dans le bar où il est habitué à aller nous donne une piste, qui sera peut-être plus développée en seconde saison.

Du côté de l'action, deux affaires donc sont montrées en parallèle, celle des braquages -en passant, Lydia déplore d'ailleurs le fait que les gens ultra riches ont droit à une enquête immédiate alors que des tonnes de dossier d'homicides ne sont toujours pas ouverts...- et puis celle du gang avec la jeune Janilla qui doit témoigner. L'affaire se corse quand sa grand-mère se fait tirer dessus. Pas de protection des témoins pour Janilla, elle est logée chez l'inspecteur Bryant...

Plus qu'un épisode pour cette saison 1, la série trouve un bon rythme je trouve, cet épisode mettant surtout en lumière les personnages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire