Southland {2e épisode}


1x02 : Mozambique (***)

Second épisode de cette nouvelle série, Mozambique s'avère être un poil moins rythmée que le précédent mais la série se met en place tant dans ses storylines qu'avec ses personnages. Pour l'histoire de ce second numéro, Ben Sherman s'est fait un nom en moins d'une journée, c'est pas pour autant que cela fait de lui un policier qui prend toujours les bonnes décisions. Il a encore beaucoup de choses à apprendre et nous sur l'histoire de son personnage. Un bébé est retrouvé seul en pleine rue, les services sociaux vont le repndre en charge pendant que les inspecteurs et la police vont rechercher les parents, sa mère en l'occurence.

Et puis, il y a cette jeune fille, témoin dans le précédent épisode, qui souhaite devenir flic. Les rumeurs à son sujet vont allre très vite, les gangs officiant dans le quartier, la riposte des balles ne tardera pas. En plus du commissariat, la série va certainement nous montrer l'envers du décor de ces jeunes qui décident de faire leurs premiers pas dans la police, pour contrer ces guerres de gangs. Certains sont même très jeunes. Toutes les parties enquête et 'sur le terrain' sont bien gérées, celle de la petite soirée pour un départ en retraite un peu moins, même si on en apprend un peu plus sur les personnages, j'aimerais juste aimer en savoir un peu plus. Dans les prochains épisodes certainement... Par contre, les bips spécial chaîne de grand public, c'est un peu énervant, assumer vos fuck misters NBC ;) Une série qui me plait bien dans l'ensemble, pour le moment, à suivre la promo du 3e épisode.

11 commentaires:

  1. C'est très étrange ce bip en effet, d'ailleurs il est bizarre car la série passe à 22h et je n'en vois pas trop l'utilité (les gros mots ne sont pas si extraordinaire que ça)

    Pour ce qui est de l'épisode: Je suis content, la série reste la même tout en évoluant, les personnages gagnent à être connu, on parle d'un flic gay dans les médias us alors que pour l'instant une scène peut en faire l'écho et puis les histoires sont profondes et je vais encore faire la comparaison avec Law & Order, mais j'ai bcp le rythme imposé.

    RépondreSupprimer
  2. >goodbauer : oui c'est un peu casse-pied et je trouve que la série perd quelque peu de sa crédibilité avec tous ces bips. L'épisode m'a conforté aussi pour continuer cette nouvelle série. par contre, je ne fais pas comparaison avec d'autres shows policiers, pas assez d'expérience de visionnage ;)

    RépondreSupprimer
  3. Oui j'ai lu ailleurs que c'était bipé, rien que pour ça je regarderai pas ou je vais sauter au plafond à chaque fois (d'énervement) !

    RépondreSupprimer
  4. Je me sens mal pour vous, là, je me vois obligée de vous sortir de votre ignorance lol! On ne jure pas en prime-time, ils ont un quota limité de f*ck qu'ils peuvent dire, les insultes sont comptées (d'où le fameux damn it! de Jack Bauer, damn it!)
    Plus sérieusement, moi, je trouve que le bip accentue la crédibilité, ça fait un peu cops. J'ai d'ailleurs trouvé ce 2e épisode bien supérieur au premier (je n'avais pas été aussi emballé que toi par le pilote, il avait pas mal de défauts à mon gout).

    RépondreSupprimer
  5. Carole : oui je sais bien mais justement, je suis habituée à ne pas entendre de "gros mots" sur les chaînes comme ça alors que HBO et Showtime s'en donnent à coeur joie, mais j'ai peur que les bip me gênent plus que l'absence de fuck etc !

    RépondreSupprimer
  6. Mais tu n'as jamais regardé un programme où il faisait cela ? Je ne sais pas, c'est peut être une question d'habitude, mais moi, ça ne me gêne aucunement. C'est un procédé assez courant quand même, et c'est pour cela que je trouve que cela rend le tout plus crédible, surtout vu le type de réalisation choisie, cela aurait fortement juré qu'ils soient polis, alors que finalement, avec le bip, au moins, on sait qu'ils parlent comme tout le monde.

    RépondreSupprimer
  7. >carole : alors oui j'avais bien saisi que diffusion à grande écoute, et qui plus est sur une chaîne non câblée, les gros mots n'allaient pas restés. Perso, je n'ai pas souvenir d'une autre série où cela est aussi flagrant. Et oui ce genre de séries doit avoir un quota de jurons, mais alors ces bips... je trouve ça vraiment énervant. A chaque fois je me répète mais dites-le! c'est pas grave ;)

    >blythe : il est clair que les chaînes câblées sont très appréciables pour ce sujet-là! Pour cette série, ça ne m'arrête pas, je ne me focalise pas dessus, mais je me fais la réflexion à chaque fois ;)

    RépondreSupprimer
  8. Comme toi Caro je ne vois pas d'autre série où ils font ça, et sinon dans les émissions où ils le font je ne supporte vraiment pas les bips (déjà que les floutages de marque m'énervent)... Mais si la série est bien je peux quand même essayer pour voir ;o)

    RépondreSupprimer
  9. C'est un procédé commun dans les sitcoms pour accentuer l'humour (comme ça Arrested Development, vu que je suis en plein visionnage). Autre série, sans trop réfléchir, The Middleman, qui jouait la dessus, aussi.
    Les gens paient pour le premium cable, normal qu'il y ait la liberté de ton qui va avec (c'est quand même en partie la dessus qu'ils ont basé leur concept, avec leur realisme et tout le tralala). Mais bon, ce ne sont que deux chaines, dans la masse, le reste, c'est poli ou bipé ou frellé (ou frakké).
    Franchement, tu n'aurais pas insisté sur ce point, je ne me serais aucunement rendu compte que cela pouvait gêné quelqu'un. Je ne trouve pas qu'il y en ait bcp, et à vrai dire, je ne fais pas du tout gaffe. Pour moi, c'est naturel.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai bien aimé ce deuxième épisode qui est dans la parfaite continuité du pilote. Les intrigues policières sont puissantes et réelles, et j'ai particulièrement bien aimé revoir un personnage secondaire du pilote, c'était très bien vu. Comme dans le pilote avec Ben McKenzie, on s'interesse à un personnage en particulier, et j'ai été impressionné par Regina King, elle est excellente. Pour les bips, je commmence à m'y faire tout doucement, moi aussi cela me dérangeait un peu au début.

    RépondreSupprimer
  11. >blythe : ba oui ce serait dommage de s'interdire une série qui pourrait plaire à cause de ça ;)

    >carole : forcément, les deux séries que tu cites, je ne les ai pas encore vues ;) Le pire, c'est qu'en écrivant ce point, qui est tout de même un détail je le conçois, je me suis dit, tiens il y aura certainement des réactions ;)

    >Ryan : Regina King est en effet excellente, l'autre femme flic aussi. C'est dommage, en six épisodes, ça va être dur de découvrir vraiment tous les personnages. Enfin on ne sait jamais. Pour les bips, cela m'a interpelé mais, ils ne gênent pas pour autant mes visionnages.

    RépondreSupprimer