How I met your mother {16e épisode}


4x16 : Sorry, bro (**)

Deux histoires principales, Karen est une ex-girlfriend de Ted et revient faire un tour dans sa vie. Ce n'est tellement pas du goût de Lily & Marshall que ted a bien du mal à raconter son historie jusqu'au bout... Et Karen est du genre bourgeois-bcbg, prétentieuse et infidèle quand elle désire rompre, bref on comprend bien pourquoi Lily & Marshall ne l'aiment pas. Et puis il y a l'histoire de Marshall qui a oublié de mettre un pantalon dans son sac de sport. Barney est mort de rire du début à la fin et à force de nous dire que c'est hilarant, et bien ça rend la balqgue moins drôle. Enfin Barney reste Barney ;) Marshall finit en pantalon coupé à la Angus Young, et Ted sort bien à nouveau avec la 'so bourgeois' Karen.

Bon et puis, les astuces de cachage de bidons sont de plus en plus présentes... Et Laura Prepon était décidément plus jolie avec ses cheveux roux. Voilà c'était l'instant fille de cette review d'un épisode qui fait juste passer un bon moment. C'est déjà vous allez me dire.

4 commentaires:

  1. C'est clair Laura Prepon était bien mieux en rousse !
    Sinon épisode moyen j'ai trouvé, avec en effet des astuces cache-ventre visibles, je comprends pas pourquoi ils n'ont pas intégér ça dans la série vu que Lily et Marshall ont dit qu'ils voulaient un enfant !

    RépondreSupprimer
  2. Ils font beaucoup trop dans le recyclage dans cette série! Et puis oui, j'ai du mal à saisir pourquoi Lily enceinte n'a pas été intégré à l'histoire, parce que là ça fait vraiment nul toutes ces séquences 'on cache';

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. On reste coincé dans ce bar.. j'attendais le moment ou ils se leveraient enfin, seulement ce moment n'est jamais arrivé... Je comprend pas pourquoi on ramène cette histoire à la con avec la nouvelle copine a Ted...on dirait qu'ils essaient de remplir avant la fin de la saison ou enfin ils feront un épisode interessant sur le seul sujet en attente: Barney et Robin...

    RépondreSupprimer