United States of Tara {2e épisode}

1x02 : Aftermath (***)

Cette nouvelle série est une bonne surprise, après deux épisodes, elle marche bien avec moi. On avait découvert deux personnalités de Tara dans le premier épisode, en voici une troisième, Alice, une Bree VandeCamp en pleine forme, qui tente de mettre de l'ordre dans la famille là où elle croit que Tara échoue. L'épisode commence comme le précédent avec Tara qui enregistre une nouvelle vidéo sur ce qui s'est passé les jours d'avant, et les soucis qu'elle rencontre avec ses enfants. Une petite réunion en famille permet à Tara d'énumérer les personnalités qu'elle a eu et de faire un point avec ses enfants sur ce qui s'est passé avec leur fausse mère. A la base, je trouvais ce sujet trop tordu pour y prendre part. Il s'avère que je suis assez étonnée de voir que les relations entre les personnages soient bien mises en valeur. On comprend que la fille de Tara, Kate, ne supporte plus cette situation bizarre autour de sa mère, que son fils soit si distant pour parler des choses quand sa mère n'est pas vraiment , et j'aime bien voir l'amour que porte Max à sa femme malgré ses changements de personnalités. En moins d'une heure de show, je dirais que la série commence très bien, je souhaite en savoir encore plus maintenant...

Pour finir, on découvre aussi dans cet épisode le générique de la série, extra, une animation sous forme des dessins cartonnés, sur un morceau du groupe The Polyphonic Spree, à suivre en images :

14 commentaires:

  1. Ouaip série très sympa, les persos sont très bien écrits, leurs relations aussi...
    Générique très réussi aussi en effet!

    RépondreSupprimer
  2. Par contre, les ST VO mettent super longtemps à sortir c'est normal ? :(

    RépondreSupprimer
  3. Ah tiens aussi, l'arrivée du générique nous apprend qu'on devrait avoir à faire à "que" 3 personnalités de Tara.

    RépondreSupprimer
  4. >blythe : yeaaahh! en deux épisodes, c'est quand même sympa d'avoir déjà ce sentiment. Pourvu que ça dure! ps : pour info, j'ai abandonné Lie to me, je m'ennuyais et à mon avis c'est le même schéma dans chaque épisode, je n'y vois pas grand intérêt...

    >renaud : je ne comprend pas non plus, et ce n'est 'que' de la vo. Oui tiens c'est vrai pour les trois personnalités, je n'avais pas fait gaffe (l'affiche l'annonce aussi d'ailleurs). Le contexte est posé, on va pouvoir passé aux choses sérieuses maintenant ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ah comme j'avais lu des trucs je savais qu'il y avait 3 personnalités !
    pour Lie to me j'ai regardé le 2e finalement et c'était sympa, avec des mises en place de trucs persos, je sais pas si je continuerai longtemps par contre, j'attends de voir le 3...

    RépondreSupprimer
  6. >blythe : tu persistes plus longtemps que moi lol! de toute façon je n'ai jamais été très histoire-par-épisode, mais bon je vais voir ce qu'en dises les échos au bout de quelques épisodes...

    RépondreSupprimer
  7. Perso, je m'ennuie ferme devant Tara, bien plus que devant Lie To Me (vu que vous en parlez). C'est bien trop calculé, avec des réactions sortis tout droit du bon film ciné calibré indé. j'aime Toni Collette, et j'irais meme jusqu'à dire du bien de Corbett, dont je ne suis pas fan, mais pour l'écriture, pour moi, on repassera (et la musique aussi d'ailleurs, ca sent trop l'indé, trop poussif). Ironiquement, ce serait peut être mieux sans le truc de la personnalité...Bref, je reste de marbre devant la série.

    RépondreSupprimer
  8. >carole : Pour lie to me, je m'y remettrais ptete au bout de quelques épisodes diffusés... Pour Tara, ça me convient bien (je parie que tu n'avais pas aimé Juno?...) et tu ne peux que dire du bien de John lol! je suis pas fan non plus, mais je suis bien contente de le revoir. Pour la zique, j'avoue que je n'ai aps trop fait attention (je me concentre sur ce qu'ils disent, quand je suis sur une nouvelle série, j'ai un peu plus de mal à comprendre l'anglais...)

    RépondreSupprimer
  9. Non, a vrai dire, j'avais bien aimé Juno. Il ne méritait pas tout ce foin, mais c'était un bon film (tu peux chercher dans les archives critictooienne, j'en avais fait la critique à l'époque). Enfin, j'étais plus ennuyé qu'on le monte sur un piedestal alors que le premier film de Jason Reitman, purement génial, était passé inaperçu. Le problème d'un film comme Juno est avant tout qu'il est bon public, et donc on brasse trop d'air autour, mais ça ne lui enlève pas ses qualités.

    RépondreSupprimer
  10. je l'ai vu dès sa sortie (même avant ptete bien...) donc je n'ai pas suivi le foin (j'y ai ptete pris part pour le coup!). Et je me suis dit d'ailleurs à l'époque que je devrais vraiment voir son premier film. Et bin toujours pas fait! à remédier... un de plus!

    RépondreSupprimer
  11. Thank You For Smoking fait partie de mes films préférés, donc un incontournable. Le problème avec un film comme Juno, pour moi, c'est d'être victime du foin qu'il cause aux US jusqu'à chez nous. Ce qui fait que ça s'étale vachement sur la durée quoi! lol! Et quand tes propres amis l'ont vu, désolé, mais pour moi, c'est un signe, meme celle qui s'intéresse au ciné n'ont aucune culture indé, c'est dire. Donc, c'est assez usant au final, et c'est presque le genre de film a voir des années plus tard, loin de tout cela à mon gout.

    RépondreSupprimer
  12. C'est d'ailleurs ce que je me suis dit avec toute cette popularité autour, que le deuxième visionnage se ferait bien plus tard. C'est noté en tout cas pur Thank you for smoking!

    RépondreSupprimer
  13. Oui oui je conseille Thank you for smoking aussi (mais j'ai préféré Juno), d'ailleurs c'est moi qui ai fait les 2 critiques pour FDC ;op

    RépondreSupprimer
  14. >blythe : bon, et bien il est passé en mode priorité pour le coup ;)

    RépondreSupprimer