Slumdog millionaire, de Danny Boyle


Film de Danny Boyle (2009)
Avec Dev Patel, Anil Kapoor, Saurabh Shukla, Rajendranath Zutshi, Freida Pinto, Irfan Khan...

Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission Qui veut gagner des millions ? Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie. Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d'où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu'il a perdue. Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d'une émission de télévision ?
La promotion du film l'annonce comme un feel-good movie, alors oui forcément si on ne regarde que la happy-ending, oui c'est sûr c'est un feel-good movie, parce que l'histoire de Jamal n'est pas envieuse pour un sou, il a même connu toutes les misères du monde. Orphelin, il survit avec son frère tant bien que mal. Sur sa route, il croisera Latika dont il tombera amoureux et perdra de vue. Une route semée d'adultes tous plus pourris les uns que les autres, exploitant les enfants et les adolescents, se débrouillant alors avec les moyens du bord, vols, crimes... On découvre donc toute cette histoire alors que Jamal, suspecté de tricherie au cours d'un jeu télévisé, est interrogé. J'ai trouvé la mise en scène et le montage trop facile, Danny Boyle en a fait un film académique, sans surprise, on suit l'histoire période après période sans vraiment s'impliquer. L'histoire d'un orphelin habitant un bidonville qui devient millionnaire, raconté comme ça, cela fait un bon film en effet. Le film est nominé 10 fois aux Oscars, je ne comprend pas ce tel engouement en fait. Donc oui, Slumdog millionaire est un bon film, chouettes photo et musique en passant, mais pas excellent non plus. Le film m'aura en tout cas permis de revoir Dev Patel, l'attachant Anwar des deux premières saison de Skins ;) A suivre la bande-annonce. 3/6

8 commentaires:

  1. Ma grosse claque du début d'année, vraiment chouette, un super bon film, la bo est très bonne, et comme tu le dit la photographie est chouette.

    RépondreSupprimer
  2. Très beau film, les acteurs sont géniaux et l'histoire enfin l'adaptation est tout à fait plaisante!

    Un gros 18/20

    RépondreSupprimer
  3. Comme quoi y a pas que sur le forum qu'on se demande comment ce film-là peut gagner (voire voler) autant de prix !
    Comme je disais là-bas, pour moi c'est pas du tout un feel-good movie, au contraire, toute cette violence et cette misère, c'est plutôt "feel-bad" movie...
    J'ai pas du tout aimé le montage et ai trouvé l'histoire d'amour culcul, mais il y a de bonnes choses (je mets la même note que toi), c'est dommage qu'on en arrive à le "détester" juste parce qu'il pique la place de meilleurs films et qu'on ne comprend pas l'engouement général...

    RépondreSupprimer
  4. >theikid : contente que le film t'ait plu, et bienvenu ici!

    >goodbauer : je ne mets pas une note aussi élevée, mais je saisis bien pourquoi le film plait tant.

    >blythe : je suis allée sur le forum, et oui je suis ravie de ne pas être la seule à être de cet avis... et c'est clair que l'affaire Oscars est un gros bémol pour moi aussi, c'est bête quand même. Et le 'feel-good movie' est une vraie tromperie, le thème central c'est quand même l'Inde pauvre, misérable, orpheline, pleine de conflits religieux, mafieux, je ne vois pas où le good là-dedans, parce que les deux héros sont bien les seuls à s'en sortir.

    RépondreSupprimer
  5. Vu ce que tu en penses, moi je trouve la note un peu élevée. Par contre, je comprends très bien le 'feelgood movie', justement. On est loin du malheur, et a aucun moment, je me suis sentie triste ni quoique ce soit (ennuyée par le film, ca, par contre...). Bah oui, faut voir quoi, ce n'est pas parce que c'est l'inde pauvre avec malheur et cie que le traitement tend à refleter cela, mais plutot la capacité de survivre et à réussir, où la musique crée d'ailleurs une certaine sensation de bien-être (si on peut dire), meme dans les moments difficile, et il n'y a pas de self pity ni quoique ce soit, il n'est jamais vraiment malheureux (meme si malheureusement, tout son bonheur n'est basé que sur la fille, triste, cela l'est). enfin, c'est assez symptomatique de l'art visuel actuel (tv, ciné) : bien enrobé mais sans veritable ame (trop consensuel quoi).

    RépondreSupprimer
  6. pour la note j'ai hésité à la descendre à la moyenne, pas en-dessous quand même. C'est pas que je me sois sentie triste, mais plutôt c'est un sentiment général, pas tout rose quoi. En même temps, il n'est pas vraiment à la recherche du bonheur, plutôt de survivre et puis la fille... Et pour moi un feel-good movie c'est un film que tu peux voir et revoir avec plaisir, parce que justement il fait du bien. Ba non pas avec celui-là, je n'ai même pas envie de le revoir une autre fois.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai trouvé le film réussi, le rythme est enlevé et l'histoire de ces gamins ne laisse pas insensible. Le générique de fin est à voir. Un très bon film pour ce début d'année.

    RépondreSupprimer
  8. >ppeut : oui j'avais ton billet sur le film, et j'ai beaucoup aimé aussi le générique de fin, un film sur l'Inde sans du Bollywood, ça n'aurait pas collé ;)

    RépondreSupprimer