Morse {Låt den rätte komma in}, de Tomas Alfredson


Film suédois de Tomas Alfredson (2009)
Avec Kåre Hedebrant, Lina Leandersson, Per Ragnar, Henrik Dahl, Karin Bergquist, Peter Carlber...

Oskar est un garçon de 12 ans fragile, introverti, martyrisé par les garçons de sa classe. Il vit dans son monde sans ami ni confident, entretenant une obsession pour les armes, jusqu'au jour soir où il rencontre la jeune Eli. Elle vient d'emménager dans l'appartement d'à côté, avec son père, n'en sort uniquement que le soir, et marche dans la neige pieds nus. Cette arrivée coïncide comme par hasard avec une série de meurtres sanglants dans la région...
Par son thème, son ambiance froide et ce côté glauque, ce film m'a scotchée comme rarement. Peut-être aussi à cause de la langue suédoise qui crée en plus une certaine distance. J'ai tout de même aimé cette histoire de force intérieure qui pousse à tuer, et la fascination qu'entretient Oskar pour les armes blanches. Son personnage m'a un peu agacé avec sa morve au nez et sa façon de nager la bouche ouverte, mais j'ai pris part à son histoire et sa nouvelle amie. La gamine est hallucinante, à donner des frissons dans le dos. Les décors lugubres froids et enneigés, tout comme les fringues vintage délavées et moches, apportent encore plus de poids au côté sinistre et insolite du film. Certaines scènes sont brutes de pomme et pourtant on ne voit (presque) rien. C'est juste perturbant en fait. Et étonnamment, la (petite) salle était presque pleine et pourtant on n'entendait pas une mouche voler... Glauque, cinglant, étrange, c'est au moins un 4,5/6 pour moi. Après ça, ne repartez pas chez vous seul dans la nuit noire et inquiétante, évitez en tout cas l'homme au bonnet et sa valise noire...

4 commentaires:

  1. lol pour la morve et le bouche ouverte ;)

    RépondreSupprimer
  2. héhéhé, je me suis demandée par moment s'il n'était pas autiste... mais donnez-lui un mouchoir quoi!

    RépondreSupprimer
  3. la performance de leandersson est sublime! pour moi c'est le film de l'année 2008

    RépondreSupprimer
  4. pour l'instant, c'est clair qu'il fait partie des films à retenir et des bonnes surprises de l'année!

    RépondreSupprimer