Damages, season premiere


2x01 : I lied, too (***)

Retour de la série à succès de la saison passée, Damages retrouve son ambiance froide et sombre et son cabinet d'avocats, notamment Patty Hewes et Ellen Parsons. La pression et le questionnement sur la future histoire débutent dès les premières images avec une Ellen impressionnante, verre de whisky dans une main, un revolver dans l'autre, en train d'interroger quelqu'un hors-champ. Un bond en arrière de six mois et on retrouve les deux personnages, Patty se lance dans la création dans la charité et Ellen participe à un groupe de soutien pour personnes ayant eu un proche assassiné. Elle a l'air de beaucoup écouter et de peu se confier. On découvre alors un nouveau personnage interprété par Timothy Olyphant. Leur connexion à l'écran est immédiate, et on sent qu'il va être l'un des moteurs qui va pousser Ellen dans ses retranchements, encore plus loin qu'elle ne l'est déjà. En tout cas, ce dont j'ai hâte, c'est de voir Ellen se venger, passer du côté obscur de la force, devenir plus forte que Patty pour l'anéantir. Je vois en Ellen un beau futur de revenge.

Plusieurs histoires s'entremêlent, au niveau des affaires liées à la justice. Ellen enquête donc sur Patty pour le compte des fédéraux, enregistre ses conversations, l'espionnent, à l'affût du moindre dérapage qui pourrait la discréditer. Ce que j'aime le plus dans leurs conversations, ce sont les regards, leurs sourires en coin, ce qu'on pense, et pour le coup ce que doit penser Ellen, surtout quand Patty lui dit qu'elle voit en elle la fille qu'elle n'a jamais eu, et qui est décédée il y a bien longtemps. Ellen ne croit pas deux mots à cette histoire de fille décédée. D'ailleurs, elle avait aussi pour objectif de faire accepter un dossier de mortalité infantile par Patty. Y-a-t-il un lien entre ces deux histoires?

Du côté de Patty, Daniel Purcell (William Hurt) vient lui demander de l'aide, sentant sa vie et celle de sa famille menacées. Il lui envoie des documents mais Patty refuse de l'aider. Sauf que Daniel aura eu raison de ses soupçons, sa femme a été assassinée... Pour revenir à Patty, on la voit aussi psychologiquement affaiblie, se remémorant la scène du suicide dans son bureau. C'est sûr, Patty n'est pas un cyborg, mais bien humaine, avec ses failles et ses faiblesses, le bon moment pour Ellen pour la démolir?

Frobisher est à l'hôpital suite à sa tentative d'assassinat et il revient en homme faible et anéanti. Ellen lui rend visite pendant son sommeil, prête à le tuer... Pour le coup, Ellen cherche à se venger des deux personnes qui lui ont pris son fiancé : Patty Hewes et Frobisher. Et l'Ellen calme et sereine du début de la saison 1 ne ressemble en rien à l'Ellen brisée et trahie de cette saison 2. C'est intense, froid, manipulateur, même avec nous, la série revient à la hauteur avec cette saison 2. Vivement le prochain!

2 commentaires:

  1. Ouaip ça repart de plus belle avec Patty qui moucharde la fille cokée de son pote, et une Ellen animée par son désir de vengeance qui heureusement sait très bien à quoi s'en tenir avec Patty...
    Je n'ai pas encore vu le 2e épisode (je regarde sur une chaîne qui les passe avec 10 jours de décalage) mais pour la personne "6 mois après" j'imagine bien Timothy Olyphant, et le "I lied too" ferait référence au moment où elle lui dit qu'avoir un flingue c'est pas son genre... Enfin ça serait presque trop simple pour cette série où t'as un coup tordu à chaque épisode !

    RépondreSupprimer
  2. >blythe : yeaaah, tu m'as (presque) rattrapé sur Damages, cool! oui tiens c'est vrai, Patty qui vend la fille rien pour récupérer de la tune de son pote, bravo l'organisme de charité! Ellen est d'ailleurs méconnaissable par rapport au début de la saison 1, amaigrie et si blanche... J'y ai pensé aussi à Timothy olyphant pour le 6 mois après... mais comme tu dis, on n'est pas au bout de nos surprises!

    RépondreSupprimer