The Sarah Connor chronicles, 11e épisode


2x11 : Self made man (***)

Un épisode surtout centré sur l'histoire de Cameron et des occupations nocturnes. Et bien oui les Terminator ne dorment, il faut bien qu'ils s'occupent. On découvre alors un jeune bibliothècaire qu'elle tient compagnie. J'ai bien aimé leur relation, le jeune homme étant à mille lieues de s'imaginer qui elle est mais qu'importe, l'amitié est réelle. Elle fait donc tout un tas de recherches et tombe sur une photo d'un terminator, Myron Stark, datant des années 20. L'épisode fait donc régulièrement des bonds dans le temps pour nous éclairer sur les évènements de l'époque. J'aime bien les histoires à différentes époques, et c'est plutôt bien géré ici. On découvre alors que Stark a été envoyé par erreur dans les années 20 et doit réparer son erreur pour ne pas changer le cours des choses du futur. Quant à sa relation avec Eric, on a le sentiment qu'elle va enfin s'attacher à quelqu'un, et ce jusqu'à la dernière minute, on se dit qu'elle s'est enfin trouvé un ami. Que nenni, elle passe vite à autre chose, et toujours pour ses recherches presonnelles.

Sarah apparaît en début d'épisode, avec toujours des difficultés à communiquer avec son fils. Il est appelé dans la nuit par Riley qui lui demande de venir tout de suite. Arrivé sur place, il se rend compte que Riley passe en fait un bon moment à une soirée d'un ami. Sauf que John n'aime pas trop les gens, il est attaché à Riley mais a bien du mal à rester calme devant les railleries des autres.

Cet épisode n'apporte pas grand chose de plus à l'histoire de la série mais reste plaisant, surtout quand on apprécie le personnage de Cameron et son évolution. Le changement d'époque apporte une nouvelle fois une autre dimension. Ce soir est diffusé l'épisode 12, à suivre la promo.

2 commentaires:

  1. Ha j'ai beaucoup aimé cet épisode. Pour toute son atmosphère et les séquences rétro of course. J'ai bien aimé le fait aussi que le terminator se soit planté d'époque et attende patiemment dans un mur. C'est en épisode qui en dit long en fait sur la fonction et les habitudes des terminator. Et puis j'aime quand on en sait plus sur les perso!

    RépondreSupprimer
  2. et elles étaient nombreuses en plus les séquences rétro, une joie! J'ai adoré aussi cette fin où Cameron découvre pourquoi le terminator a tout d'un coup disparu.

    RépondreSupprimer