Friday night lights, 8e épisode


3x08 : New York, New York (****)

L'amitié, la famille, le handicap, la relation de couple, un épisode plein d'émotions où on a pu dire au revoir à Jason Street. Jason, donc, a réussi à vendre la maison qu'il a rénové avec les Riggins et après avoir rencontré un agent à Dillon, décide de franchir le pas en allant sur New York pour se présenter à cet agent afin d'avoir un job. Pour info, tout l'épisode ne se passe pas qu'à New York, ça rend la chose encore plus parfaite d'après moi. J'ai beaucoup aimé le décalage entre la coolitude des deux Texans Jason et Tim envers les habitants de la Grosse Pomme, beaucoup plus sur la défensive... Jason se fait jeter par l'agent qui lui dit en gros que 'son' (prononcez in english), la vie n'est pas toute rose, ne pouvant rien faire pour lui question boulot. J'ai trouvé la suite un peu trop facile -Jason réussit à faire revenir un joueur auprès de son agent, lui permettant alors d'être embauché au sein de l'entreprise- mais assure un chouette (nouveau) départ pour Street. Son goodbye à Tim Riggins et le début d'une nouvelle vie pour lui et sa famille. Tout en gardant à l'esprit : 'Texas forever'. [j'ai évidemment versé ma larme...]

Un autre tournant pour Tyra, qui se consacre à ses entretiens pour une université, alors que son Cash est reparti sur les routes de rodéo. Sauf que dans un élan de dépassement et de manque de motivation, et aussi après des paroles peu optimistes de la part de sa mère, elle fait ses valises et part retrouver Cash... Franchement Tyra, je te croyais plus forte, mais peut-être as-tu besoin de faire cette connerie pour te rendre compte?

Ca bouge aussi du côté des Taylor. Grâce à Mrs McCoy, Tami visite une grande et magnifique maison qu'elle adorerait acheter. Convaincre Eric ne va pas être chose aisée. Mais Eric reste proche et écoute les arguments de Tami jusqu'au bout. Eric reste réaliste, ils ne peuvent pas se payer cette maison. Ce couple est décidément l'un de mes préférés toutes séries confondues. Et puis il y a ce dîner où Julie et Matt veulent prouver que Matt ferait un bon receveur. Ils vont alors tester les passes devant la maison. J'ai trouvé la scène superbe, Matt ne fera pas un score parfait, Eric lui va lui laisser tout de même sa chance.

Un épisode humain, sobre, riche en émotions, une mise en scène et un scénario au top, et je ne parle pas des acteurs, très justes du début à la fin. A suivre la promo du 3x09.

2 commentaires:

  1. J'adore la scène de Matt et Eric qui travaillent les passes dans la rue. Cette scène est vraiment parfaite et il y en a d'autres du style à venir tu verras. La relation Matt / Eric m'a toujours plus et là elle se construit de plus en plus de façon ultra intéressante!

    RépondreSupprimer
  2. La relation Matt/Eric est extra, pleine de respect, d'amitié, de paternité aussi, là où Matt n'a pas son père près de lui, Eric lui apporte ce manque. Priorité sur le visionnage de la suite ;)

    RépondreSupprimer