True romance {bonus}


True romance, un film culte que j'ai vu pour la première fois quand j'étais ado. Le film a été interdit en salles aux moins de 16 ans, je me souviens l'avoir enregistré puisqu'il passait à une heure tardive (et je devais avoir 15/16 ans). Je me souviens avoir adoré ce film, le revisionnant ensuite très souvent, surtout la scène de la déclaration d'amour. Car oui c'est un film d'action, mais aussi un film romantique, un poil plus pimenté que d'autres romances quoi. J'ai oublié ce film pendant un long moment, et puis j'ai fini par m'acheter le collector 3 dvds. Pas mal d'heures de visionnage plus tard, je peux enfin énumérer et détaillé les bonus qu'il comporte. Le billet de la critique est sur l'autre blog.


Dvd n° 1 :
  • le film remasterisé d'1h55, en versions originales et françaises.
  • 3 commentaires audio disponibles (en plus du film, ça fait beaucoup d'heures de visionnage...) : Patricia Arquette & Christian Slater, leur participation est amusante et pleine d'anecdotes. Le second est commenté par le réalisateur Tony Scott. Et le dernier de Quentin Tarantino. Là j'avoue, je n'ai pas tout regardé, un jour peut-être...)
  • Possibilité d'accéder aux story-boards en regardant le film.

Dvd n°2 :
  • Du scénario au tournage : les origines du scénario avec l'interview de Roger Avary (10') où il parle de Quentin et des prémices de l'écriture de son scénario. La production avec l'interview de Samuel Hadida (20'), producteur français (marrant comment il prononce Quênton) qui a tout fait pour faire valoir ce film auprès des majors et pour le choix du réalisateur aussi. Sur le tournage : interview du réalisateur et scènes de tournage (8'), les scènes de tournage avec Scott sont un poil courtes mais bon, il y a ce qu'il faut à côté ;).
  • Les coulisses du tournage : interviews des acteurs sur le tournage avec l'accès interactif à des scènes de tournage (24').
  • Les filmographies des acteurs et du réalisateur illustrées d'interviews. Les bandes-annonces des films de Quentin et ses influences (9').
  • Galerie de photos.

Dvd n°3 :
  • Arrêt sur image (59') : intervention de Dennis Hopper, Val Kilmer, Brad Pitt et Michael Rapaport, qui commentent leurs scènes préférées. J'ai moins aimé les commentaires de Rapaport qui n'a pas grand chose à dire sur ces scènes alors qu'il a le temps imparti le plus long. Brad Pitt parle surtout du fait qu'il a beaucoup ajouté d'éléments çà son personnage, mémorable, comme le bang, le bonnet, ses répliques. Dennis Hopper parle surtout de sa collaboration avec Christopher Walken pour la scène culte de l'interrogatoire. Et puis Val Kilmer qu'on ne voit qu'en Elvis flouté dans le film.
  • Les scènes coupées avec ou sans commentaire audio du réalisateur (35') : beaucoup de scènes du film sont ici étoffées, et d'autres n'étaient pas du tout présentes dans le montage final. Enrichissant surtout quand le réalisateur regrette d'avoir supprimé certaines séquences. Mais le film final ne devait pas faire plus de 2h, la coupe a été de rigueur. A noter dans une scène coupée, Jack Black apparaît en agent de sécurité du cinéma.
  • La fin alternative avec ou sans commentaire audio du réalisateur Tony Scott ou du scénariste Quentin Tarantino (7') : alors là, Scott et Tarantino n'ayant pas été d'accord, Scott avait tourné les deux fins. La fin qu'on connaît : Clarence ne meurt pas, lui et Alabama s'enfuient, ont un petit garçon prénommé Elvis. Celle-ci correspond bien au reste du film et reste dans l'esprit général d'une romance qui se termine bien, pour eux. Tarantino ne voyait pas du tout les choses comme ça et faisait mourir Clarence lors de la fusillade de fin. Alabama s'enfuit alors, seule, et annonce même qu'après tout il l'avait bien cherché... J'aimerais toujours cette fin que je connais bien (pouvant même répéter mot pour mot les répliques de la fin), mais cela dit, Clarence s'en sort quand même très facilement de la fusillade.
  • La version cinéma américaine (8') : petit reportage sur le montage du film pour qu'il puisse passer à la censure et être diffusé dans tout le pays sous le slogan équivalent à interdit aux moins de 16 ans. On voit alors deux montages en parallèle où on discerne les différences de montage. Très intéressant.
  • Le matériel promotionnel (20') : les bandes-annonces française et américaine, les spots tv, les featurettes française et américaines et les notes de production.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire