True blood {1x11}



1x11 : To love is to bury (****)

J'ai adoré cet épisode, de l'humour, du suspens, du mystère, une autre morte, un affrontement entre deux mâles, à deux doigts de la fin de la saison, cet épisode m'a enchantée du début à la fin. Dans le précédent épisode, on avait laissé un Bill forcé de faire de Jessica un vampire. Avant cela, il n'a jamais créé une seule créature. Je dois dire que le réveil de cette dernière m'a tout simplement fait mourir de rire. Lui qui croyait que sa vie était foutue, bien au contraire, elle saute dans tous les sens 'I'm a vampire, wooo!' (décidément c'est la semaine des Wooo! avec l'épisode d'HIMYM). Plus de parents sur le dos, plus de clarinette (!), plus d'école, elle est heureuse quoi, et Bill totalement incrédule. Sauf que la Jessica éprouve aussi l'envie forte de tuer, elle a faim... Il tente de la mettre au parfum en lui faisant boire du true blood, qui bien sûr ne fonctionne pas. Il dépose alors le cadeau à Eric, qui n'oubliera pas cette faveur faite à Bill.

Bill qui accourt du coup chez Sookie, pour qui il a senti le danger sans rien pouvoir faire. Quelle n'a pas été la mauvaise surprise de retrouver Sookie embrassant le Sam. La réaction a été immédiate, Bill s'est jeté sur lui. Sookie va même mettre Bill à la porte qui ne pourra plus revenir dans la maison de Sookie tant qu'elle ne l'aura pas inviter. C'est malin ça, elle ne sait vraiment pas ce qu'elle veut celle-là. C'étaient des adieux plutôt déchirants qu'ils s'étaient faits pourtant.. En tout cas, elle a passé un très bon moment avec Sam, vrai garde du corps depuis l'agression dans le bar. Ils sont partis à la recherche de la fille étranglée dans son rêve, où il découvre que son frère a disparu depuis. Drew Marshall... on en reparle!

Du côté de Jason, il se fait toujours autant entubé celui-là, il doit être vraiment amoureux de son Amy. Après avoir tué le vampire, il faut nettoyer, et c'est vraiment dégueulasse ce qu'il en reste, du sang ça il en y a, mais aussi des morceaux et des bouts tout collants, beurk, Jason a bien du mal à supporter. Et il continue dans le festival 'j'accumule les conneries' en parlant à ses potes qu'il a pris du V avec Amy et que sa relation avec elle allait prendre bientôt fin. Et le René qui demande l'air de rien si elle a déjà couché avec des vampires, je pense que ceux qui avaient des doutes ne devraient plus en avoir (devant cette scène je crie 'je le savais yeaaaah!). De retour chez lui, Amy l'accueille toute penaude, la pauvre, en petite robe blanche, le dîner sur la table et les bougies. 'I'm so so so sorry my love!...' Le Jason, il ne marche pas dans la combine, il court, il fonce et va aussi prendre la dernière goutte de V avec elle. Et là, je dois dire que j'ai trouvé toute cette séquence magnifique. Allongés sur le lit, ils rêvent qu'ils courent dans l'herbe fraîche sous une légère pluie (c'est bôôô), et là on voit un homme entrer dans la maison et s'approcher, une ceinture à la main, d'Amy. Il l'étrangle et elle s'évapore dans les airs dans leur rêve. Jason ne se rend compte de rien et à son réveil, c'est le drame. Il croit qu'il l'a tué et appelle les flics. Bellefleur lui saute dessus croyant qu'il est le coupable depuis le début....

Un autre gars qui est mal c'est Lafayette. On peut dire qu'il a beaucoup de cran d'aller voir le sénateur homophobe anti-vampire qui profite bien de toutes ses faveurs, tant en V et que pour le sexe. Un faux-cul de première (de la politique vraie de vraie quoi). Sauf que les conséquences pour Lafayette risquent de ne pas être toutes roses...

Et puis il y a Tara, qui me rend bien triste elle aussi, à croire qu'ils cherchent tous, un maximum d'ennuis, histoire de bien toucher le fond. Elle se retrouve en taule pour conduite en état d'ivresse. Et sa mère a la bonne idée de ne pas payer pour la caution, la laisser moisir ici et surtout la virer de chez elle. Elle est gonflée celle-là, Tara fait un écart alors que sa mère a fait ça toute sa vie, et voilà qu'elle paye tous les pots cassés. Entre alors en scène la femme (sans son cochon) qui a envoyé Tara dans le fossé en proposant ses services sociaux à Tara. Cette femme franchement, elle me fait flipper, la gentille dame a obligatoirement une autre idée en tête et je ne pense pas qu'on connaîtra la suite juste dans le prochain épisode, aaaahhh!

Et cette dernière scène qui confirme tous les soupçons, Drew Marshall est bien René... Vivement la suite, le dernier épisode risque d'être très complet, celui-ci l'est déjà pas mal étant donné la tournée que j'ai écrit...

5 commentaires:

  1. Je confirme Meilleur épisode depuis le commencement de la série. Personnelement j'ai adoré la scène de la confession de Jason.
    "This is the wortst confession I ever heard in my life." Andy. Le plus beau dans l'histoire c'est qu'Andy se croit le plus malin du monde, alors qu'il est plus con que Jason.

    Vivement le 12!

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui et j'avais oublié, pour ceux qui regarde South Park, ya une ressemblance très étrange entre cet épisode et le dernier South Park (sorti Mercredi).

    RépondreSupprimer
  3. Ah j'avais même pas reconnu René sur le fax, quelle nulle ! Bon ben je l'avais pas vu venir celui-là en tout cas... Tout comme Sookie qui d'un coup tombe pour Sam et envoie valser Bill, pas très logique.
    Quant à la femme mystérieuse qui vient chercher Tara c'est en effet très intrigant...

    RépondreSupprimer
  4. Moi pas si enthousiaste. Il y a du bon et du moins bon (moi pas si enthousiaste que tout le reste de la blogosphère a vrai dire, en ce qui concerne la série). Jusque là, je dois dire que le second livre est celui que j'ai le moins aimé, alors vu qu'on s'éloigne de plus en plus, je pense que si on continue dans cette voie là, je devrais réussir à m'affranchir de certaines idées. Wait and see pour la conclusion...

    RépondreSupprimer
  5. >renaud s : oui c'est vrai que la confession m'a quand même étonné, dans le sens où Jason s'avère moins idiot que Andy Bellefleur! Par contre je ne suis pas South Park.

    >blythe : René je l'ai reperé quand il fait sa demande en mariage, à ce moment-là j'ai vraiment cru qu'il sortait une arme. Ca m'a fait tilt sur le moment puis j'ai oublié jusqu'à la semaine dernière quand il invite à danser Sookie, et là j'ai trouvé un malaise... Pour Tara je le sens mal...

    >carole : je vais lire les bouquins après la série, c'est un peu bête mais j'ai envie de comparer. Peut-être que je te rejoindrai sur ton avis. Je pense que la conclusion va nous laisser en plan...

    RépondreSupprimer