Alias {2x16}


Alias 2x16 : Firebomb / Jugement dernier (***)

On retrouve la scène de fin du 2x15, Sydney doit emmener Sloane, elle se fait vite intercepter apr Sark qui récupère Sloane. Elle était à deux doigts de le pincer. De retour à LA, Syd et Vaughn arrivent dans l'appartement de Syd, Vaughn est au téléphone et entend ce qu'ils viennent de dire dans son téléphone. Des micros ont été posés dans tout l'appartement. La fausse Francie va-t-elle être démasquée? En tout cas, j'adore son allure de terminator et son espace de vide qu'elle a dans les yeux. Mais comment Syd peut-elle se faire autant duper? Cela continue avec la scène quand Syd fait sa gym dans sa chambre, la fausse Francie arrive et lui dit carrément que Syd agit bizarrement dernièrement. Arf elle est douée, très douée. Du coup, son propre comportement passe comme une lettre à la poste et Syd n'y voit que du feu. J'adore. Autre scène mémorable : celle de l'église, impressionnant et effrayant. Une bombe qui fait prendre feu uniquement les êtres humains. Et Sloane qui en a fait l'échange contre une statuette, dérisoire au premier abord, il la casse et en sort le dernier morceau du livre de Rambaldi. Il arrivera à ses fins comme il l'a souhaité...

Entre les missions et le suspens de la fausse Francie, il y a toutes les autres scènes Syd/Vaughn, Dixon qui revient pour sauver Sydney, Will qui fait ses premiers pas à un debriefing CIA, Weiss qui annonce à Sydney que sa chambre était dotée d'une caméra..., Marshall et ses références cinématographiques 'You never saw that? It was a great movie' et qu'il lui explique que c'est la chaleur des corps qui sont détectés ''cause, well, you're incredibly hot', Vaughn qui va tout faire pour sauver Sydney, la scène de la baignoire où syd et Vaughn se partage un verre de vin rouge et Vaughn qui l'invite à un match de Hockey...

2 commentaires:

  1. J'adore quand Vaughn va voir Dixon. La scène est super courte mais elle dit tellement de choses!

    RépondreSupprimer
  2. et Dixon comprend tout rien qu'à son regard, comment peut-il refuser d'aider ces deux-là, pô possible !

    RépondreSupprimer