Red, white & blues, de Mike Figgis

Documentaire musical de Mike Figgis (2004)
Avec Tom Jones, B.B. King, Eric Clapton...
5e épisode de la série blues de Martin Scorsese, 'Red, white & blues' retrace pendant les années 60 la révolution sociale qu'a connu la Grande-Bretagne. Un nouveau genre : le blues arrive des Etats-Unis et est joué par de plus en plus de musiciens britanniques, créant alors un nouveau mouvement musical. 
Des musiciens apparaissent en interviews au cours de ce reportage : Jeff Beck, Tom Jones, BB King, Eric Clapton, Van Morrison, John Porter, Chris Farlowe... accompagné d'images d'archives. J'ai moins apprécié cet opus par rapport aux deux autres que j'ai vu, peut-être parce que je préfère le blues américain. Et puis je suis vraiment pas fan de Tom Jones et son sourire parfait... Amusant de voir les Beatles et des Rolling Stones qui débutait tout juste au début des années 60 et leur utilisation de ce nouvel univers musical. J'ai bien aimé aussi les interviews d'Eric Clapton, ainsi que tous les morceaux musicaux. 5/6




Du Mali au Mississippi (Feel Like Going Home), de Martin Scorsese.
Devil's Fire (Warming by the Devil's Fire), de Charles Burnett,.
Godfathers and Sons, de Marc Levin.
Piano Blues, de Clint Eastwood.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire