Comme les autres, de Vincent Garenq

Film de Vincent Garenq (2008)
avec Lambert Wilson, Pilar López de Ayala, Pascal Elbé, Anne Brochet, Florence Darel, Marc Duret...


Histoire : Ils filent le parfait amour... Enfin, presque : Emmanuel veut un enfant et pas Philippe... Pourtant, Emmanuel décide un jour de franchir le pas, au prix de perdre Philippe... Mais comment avoir un enfant quand on est un couple d'hommes ?

Un très chouette film avec pour sujet délicat l'homoparentalité et aussi ce que peut ressentir une mère porteuse. Lambert Wilson est génial et très touchant dans son rôle de pédiatre voulant à tout prix devenir papa. Le ton est juste et le film mêle habillement les moments d'émotion, de tendresse, de tristesse, avec aussi un peu d'humour pour alléger l'ensemble. Tous les personnages ont le temps d'être mis en valeur -et pourtant le film ne dure qu'1h30-. Le film m'a touché et fera peut-être changé les mentalités dans la société et surtout au gouvernement... Le film donne un point de vue objectif sans pour autant tomber dans le cliché ni l'apitoiement. C'est sincère et bien joué. Des scènes touchantes, comme Lambert Wilson allongé sur le tapis avec l'enfant ou encore Anne Brochet dans la scène de fin, je n'en dis pas plus... A suivre la bande-annonce. 3.5/6

2 commentaires:

  1. Le film me tente bien mais bon disons que le sujet me rétracte, étant quelque part concerné par ce sujet je ne me sens pas d'aplomb d'aller le voir, après c'est un grand pas d'en parler et je ne doute pas que Lambert W. prouve une fois de plus son talent.
    Mes échos sur ce film sont excellent. . . Faudrait que je me motive.


    Par contre je me félicite que ce ne soit pas une vilaine caricature sur les homos, c'est tellement rare

    RépondreSupprimer
  2. Par contre, je suis un peu gênée du choix du milieu, urbain et riche (ils sont médecin et avocat). En même temps, je me dis que les choses changeront peut-être plus vite en ville qu'à la campagne où les mentalités sont bien tenaces et où il est bien difficile pour les homosexuels d'y avoir leur place 'comme les autres'. Déjà quand les familles accepteront que leur fils (ou fille) ou frère soit gay, ce sera un énorme pas en avant...
    En tout cas, je suis contente qu’il y ait des artistes qui réalisent des projets (très bien joué et réalisé en plus), sur ces sujets délicats qui devraient avancer bien plus vite (en Espagne, le mariage et l’adoption pour les homosexuels sont autorisés…). Le film va certainement te toucher plus que moi, si tu vas le voir, même si la relation entre les deux hommes est assez subjective…

    RépondreSupprimer