Annie Hall, de Woody Allen

Film de Woody Allen (1977)
avec Diane Keaton, Woody Allen, Tony Roberts, Carol Kane, Christopher Walken, Jeff Goldblum...

Annie Hall (Diane Keaton) a un charme éblouissant mais manque de confiance en elle. Tantôt heureuse, tantôt déprimée, elle pose les questions sans détours et rêve de devenir chanteuse... Alvy Singer (Woody Allen) est un humoriste au talent reconnu, qui cache ses sentiments et se rend malade pour un rien. Entre eux deux, c'est le coup de foudre. Commence alors une histoire pimentée de rires et de doutes, de séparations et de retrouvailles... (dos du dvd).

Sûrement un des meilleurs Woody Allen (bon, je suis loin d'avoir fait toute la filmographie), Diane Keaton y est ici totalement lumineuse, les dialogues et les répliques sont excellentes, les décors superbes -en même temps c'est New York, comment rebuter devant ça-, les tenues tout comme l'histoire tellement actuelles... Un coup de foudre, une histoire à deux qui nous ressemble, une superbe interprétation sans faille, bref, je suis conquise. Même dans la mise en scène, Woody Allen jongle les effets de style, le split-screen, les flashbacks, l'animation, Alvy/Woody s'adressant au public ou directement aux gens qu'il croise dans la rue, les doubles dialogues (paroles intérieures lors de la scène du premier verre), et en désordonnant la chronologie. Des dialogues mémorables, drôles, riches, difficile de n'en garder que quelques uns. 'La de da la de da lala'. A suivre un extrait, celui de la rencontre, j'adore la prestation de Diane Keaton et l'embarras du personnage, et quelques photos de scènes cultes. 6/6


La premier verre :

La scène des homards :

La séquence d'animation :


Prochains films de Woody Allen en vue : 'Manhattan' et 'Vicky Christina Barcelona'.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire