Swingtown, {10e épisode}


1x10 : Running on empty (***)
Un épisode bien sympathique où l'honneur revient surtout à Laurie et Janet. Plusieurs histoires toujours un peu ennuyeuses, celle des Dekker qui, après une courte pause, 'swinge' de nouveau. Pas dévolution pour leurs personnages, c'est bien dommage. Bruce et Susan tentent de recoller les morceaux de leur mariage bancal. Ils ont aussi swingé avec les Dekker, et on apprend dans cet épisode lors d'une conversation entre Susan et sa fille Laurie que Susan a choisi de pratiquer un peu l'échangisme parce que cela redonnerai du piment à son mariage et pour son mari. Les conséquences ne sont pas celles espérées. La discussion mère/fille m'a bien plu, deux générations de femmes parlant des relations amoureuses. Pour la fille, c'est simple, on aime son mari ou non, il n'y a pas d'autre alternative. Pour Susan, ce n'est pas aussi simple, surtout quand le coeur est parti vers celui d'un autre homme. Et Janet, en pleine forme dans cet épisode également. Elle prend de plus en plus ses marques et mine de rien représente un avenir plein d'évolution pour la femme. N'osant pas le demander au début à son mari, elle finit par s'inscrire dans une agence pour l'emploi et va alors travailler dans un journal en tant que secrétaire. Le mari est à la maison, la femme gagne les sous de la maison, quel changement ! Une belle évolution pour ce personnage.

Un bon épisode dans l'ensemble. Quelques scènes clichés deci delà, n'altérant pas l'épisode pour autant. Une scène mémorable : quand Janet annonce à Tom qu'il ne pourra pas l'avoir, la tête de Grant Show est géniale.

3 commentaires:

  1. J'avais tellement de retard dans d'autres séries que je n'ai pas continuer celle là, je pense qu'M6 va très vite la diffuser je me rattraperais mais normalement pas de seconde saison . . .

    RépondreSupprimer
  2. juste une saison me convient parfaitement. Du retard dans d'autres séries? non même pas ! heum heum...

    RépondreSupprimer
  3. Moi c'est parfait j'ai raccroché tous les wagons! ^^ Juste à temps

    RépondreSupprimer