Swingtown {4e épisode}


1x04 : Cabin Fever (**)
Du déjà-vu, c'est ce que je ressens quand je visionne les épisodes de Swingtown. Sauf que j'apprécie quand même les storylines grâce à l'ambiance des années 70, les décors, la musique et les bouleversements des moeurs. Sinon dans le contenu, on retrouve les mêmes éléments que dans d'autres séries du même genre.

Ici, les 3 couples, les libertins, les rabat-joies et les Miller pris entre deux feux, se retrouvent pour un week-end à la campagne. Tout compte fait la rabat-joie va se dérider le temps d'une soirée grâce à... un space cake. Quant à la fille Miller, Laurie, elle a carrément invité son prof à venir dîner chez elle. Pourtant prévisible, cette histoire me plait quand même. Rien d'exceptionnel dans cet épisode, c'est comme un bateau flottant sur une mer calme, sans remous ni bouleversement, c'est juste plaisant mais c'est déjà pas mal.

4 commentaires:

  1. Tout pareil, c,est pas la révélation cette série mais elle aborde une époque et un sujet peu vus à la TV, même si l'enrobage est plus commun, en tout cas ça se suit bien.

    RépondreSupprimer
  2. Pareil aussi, ça se laisse regarder et au moins ça occupe pendant l'été ^^

    RépondreSupprimer
  3. Bah exactement pareil que Blythe. Je suis, c'est sympa, mais voilà sans plus. Il n'y a vraiment aucune surprise dans les intrigues.

    RépondreSupprimer
  4. bon on est toutes d'accord là-dessus, une série trop prévisible, c'est dommage , j'aime beaucoup l'univers.

    RépondreSupprimer