Lost highway, de David Lynch

film de David Lynch (1997)

avec Bill Pullman, Patricia Arquette, Balthazar Getty, Robert Loggia, Gary Busey...

Fred Madison, saxophoniste, soupçonne sa femme, Renee, de le tromper. Il la tue et est condamné à la peine capitale. Le film raconte l'histoire de cet assassinat du point de vue des différentes personnalités de l'assassin lui-même (source wikipedia).

Mon avis : Film culte, assurément, film alambiqué, certainement ! Ce film fait partie de ceux que je n'ai jamais vu parce que je repoussais toujours son visionnage, pas par peur de l'ennui (ça non) mais de peur de ne rien suivre... En effet, le film est tordu, bizarre, taré mais inventif, visuellement innovant, avec une histoire folle comme je les aime. David Lynch aime faire réfléchir le spectateur, avec une histoire qui apporte son bon lot de confusion.

Le sujet principal du film est la schizophrénie et le dédoublement de la personnalité. On pourrait d'ailleurs séparer le film en deux parties, la première où on rencontre la vie en apparence normale de Fred et la seconde où il s'imagine (ou pas) en jeune mécanicien. Des liens entre les deux vies sont dispersés deci delà mais le point de rupture est l'assassinat de sa femme (la géniale Patricia Arquette). Au bout de compte, je me suis demandée si j'avais bien compris l'histoire mais qu'importe, ce sont 2h15 de bonheur de cinéphile d'un metteur en scène brillant variant allègrement les effets de style. Une photographie superbe passant des rouges aux bleus aux jaunes, des acteurs parfaits (marrant de voir Balthazar Getty dans un de ses premiers rôles, on l'a vu dans les séries 'Alias' et plus récemment 'Brothers & Sisters'), des fondus et l'utilisation d'une musique variée, véritable mix sonore, de Bowie à Rammstein en passant par Nine Inch Nails, Lou Reed ou les Smashing Pumpkins. Les scènes de fin sur Rammstein et Marilyn Manson (qui fait également une apparition) sont simplement géniales.

Un film plein de mystères, où le temps et l'espace sont déroutés, un thriller fantastico-énigmatique de Lynch à voir, rien que pour un peu de culture cinématographique. 4.5/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire